De nouvelles start-up pour The Warehouse, l'accélérateur de Cdiscount

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’accélérateur de Cdiscount dédié à la supply chain a dévoilé le 16 novembre les nouveaux noms des start-up qui intègrent la structure.

Avec The Warehouse, les start-up disposent d'un terrain de jeu grandeur nature pour éprouver leur solution.
Avec The Warehouse, les start-up disposent d'un terrain de jeu grandeur nature pour éprouver leur solution.

Des chariots pour livrer les clients ou pour transporter les marchandises, de la blockchain pour de la traçabilité ou un maillage pour livrer les gros colis, l’expertise de la nouvelle promotion des start-up qui intègrent l’accélérateur de The Warehouse de Cdiscount se révèle très large. Mais toutes ont en commun la volonté de transformer les métiers de la supply chain et la livraison.

Après Shoprunback, NoMagic, E-Cobot, Ez-Wheel et HRV, ce sont les jeunes pousses iFollow, Ownest, Agrikolis, TwinswHell et Unsupervised.ai qui disposeront d’un bureau au sein de la plate-forme de l’e-commerçant, à Cestas (33) et ainsi d’un terrain de jeux grandeur nature !
 

 

Les 5 start-up retenues :


iFollow : Jeune pousse nantaise, iFollow développe un robot collaboratif pour déplacer les marchandises au sein des entrepôts. Les fondateurs Vincent Jacquemart et Nicolas Menigoz ont déjà mené des tests avec des distributeurs comme Toupargel.


Ownest :
La start-up démocratise l’usage de la blockchain dans le commerce. Ownest a travaillé par exemple avec Carrefour pour assurer la traçabilité des rolls, des chariots métalliques utilisés pour livrer les magasins de proximité. Un transfert de propriété s’opère à chaque fois que l’équipement est transmis. Clément Bergé-Lefranc, le fondateur, développe également un projet avec La Poste autour de la livraison de colis pour les touristes.

Agrikolis :
Les points relais se situent surtout en ville, mais dès que la densité urbaine diminue ou que les colis sont volumineux, ce mode de retrait n’est pas plus possible. La start-up Agrikolis change la donne en s’appuyant sur les agriculteurs ! Elle crée ainsi un maillage de points de retrait avec des professionnels qui disposent d’espace pour entreposer les produits et du matériel pour les manipuler.


TwinswHell :
Star Wars a BB8, le commerce a lui TwinswHell ! Tout rond, ce robot autonome se charge d’acheminer les commandes des clients depuis un entrepôt jusqu’à son domicile. Il faut rentrer un code pour débloquer la trappe et accéder aux produits. L’engin sert aussi pour des applications industrielles. En entrepôt, il peut ainsi apporter des marchandises, seul ou en mode collaboratif.


Unsupervised.ai
Et encore un robot avec la jeune pousse Unsupervised.ai. Maryam- son nom - se déplace de manière autonome dans les espaces de bureaux ou les entrepôts afin de transporter des paquets ou des produits. Le robot apprend seul la cartographie des lieux et est capable de lui-même d’éviter les obstacles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA