De vrais signes de reprise dans les biens techniques

UN SECTEUR QUI S'EST REDRESSÉ DEPUIS NOËL 2009

Ensemble, l'électroménager, l'électronique grand public, l'informatique et les télécoms ont enduré sept mois consécutifs de baisse - de mars à septembre 2009, avant de bénéficier d'un sursaut en octobre, confirmé à partir de décembre. Depuis les chiffres d'affaires n'ont cessé de progresser.

 

LE PETIT ÉLECTROMÉNAGER INSUBMERSIBLE

En juin 2009, le petit électroménager a opéré un spectaculaire rebondissement. Depuis, le secteur n'a plus connu la récession. Sa croissance a été continue tout au long du second semestre et s'est même accélérée au début de cette année.

 

LE GROS ÉLECTROMÉNAGER SE RATTRAPE EN FIN D'ANNÉE

Assez dépendant du marché de l'habitat, le gros électroménager est resté dans le rouge presque sans discontinuer pendant les trois premiers trimestres de 2009. Avant de bénéficier d'un rattrapage sans accroc pendant les trois trimestres qui ont suivi.

 

L'ÉLECTRONIQUE GRAND PUBLIC FAIT TOUJOURS DU YO-YO

La guerre des prix continue de ballotter le secteur de l'électronique grand public. Si les taux de croissances mensuels se situent désormais plutôt au-dessus de ceux de 2009, ils ne parviennent pas à se fixer sur une tendance positive. Et la rechute de mars n'est pas de bon augure.

 

L'INFORMATIQUE VIENT TOUT JUSTE DE REDÉCOLLER

Dans l'informatique, la baisse des prix fait rage. La montée en puissance du marché des mini-PC, destinés à la navigation sur internet, explique les chutes de chiffres d'affaires de 2009. Encore trop récent pour qu'il dessine une tendance, le redressement de février et mars 2010 semble, cependant, indiquer une remontée de la valeur.

 

LES TÉLÉCOMS SUR UN PETIT NUAGE

Merci l'iPhone et ses émules ! Le boum du marché des smartphones a entretenu l'activité tout au long du second semestre 2009. Et les bonnes croissances de la fin de l'année se sont poursuivies au début 2010.

 

LA PHOTO NUMÉRIQUE A PEUT-ÊTRE MANGÉ SON PAIN BLANC

La pénétration des appareils reflex numérique a entretenu la croissance du marché de la photo de juin à novembre. En pleine période de fêtes, subitement, le marché à plongé et est resté dans le rouge depuis cette date. Le niveau d'équipement des ménages a peut-être atteint un palier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSNA

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous