Marchés

Debenhams se rénove et s'exporte

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les labels de mode représentent maintenant 15 % du chiffre d'affaires des grands magasins britanniques Debenhams dont les ventes ont augmenté de plus de 10 % au premier semestre de l'année. Tous secteurs réunis, les marques propres de l'enseigne en représentent plus de la moitié. Mais à périmètre comparable la hausse de 8 % en septembre ne ressort plus qu'à 3,4 % en octobre. « Octobre a été trop chaud pour des ventes d'automne », explique Matthews Roberts, directeur financier. Un point de vue partagé par son principal concurrent, John Lewis : la fréquentation des rayons de mode dans les centres-villes a chuté de 10 % pendant l'été indien. Belinda Earl, PDG de Debenhams, ajoute que les attentats n'ont pas

influé : « nous n'avons qu'un magasin, sur 97, dans le centre de Londres et nous sommes bien répartis géographiquement, donc peu exposés aux aléas du tourisme », assure-t-elle. Au Royaume-Uni, 15 unités seront modernisées cette année, dotés, notamment, d'un salon de beauté. A périmètre comparable, des points de vente déjà rénovés ont augmenté de 10 % contre 6 % pour les « vieux » magasins.

Debenhams doit atteindre le cap des 106 points de vente (UK et Irlande) à l'horizon 2006

(150 à plus long terme) dont deux sont déjà planifiés, à Bradford, en 2004 et à Londonderry, en Irlande du Nord, en 2006, générant 500 emplois. A l'étranger, Belinda Earl espère passer de

7 à 19 franchises d'ici à 2004, cherchant des sites à Stockholm, Copenhague, Kuala Lumpur et dans les Emirats Arabes Unis. Les deux dernières ont ouvert cette année, à Reykjavik (Islande) et à Riyad, en Arabie Saoudite. Un second magasin est prévu dans ce pays, à Jeddah.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA