Décathlon Bouc Bel Air sur de bons rails

La rentabilité du site de Décathlon Bouc Bel Air sera atteinte dans un an. Le développement du plus grand Parc de la Forme de France est à l'ordre du jour.

Un an après son ouverture le 6 juin 2001, le Décathlon de Bouc Bel Air (5 980 m2), associé au plus grand Parc de la Forme de France, est entré dans le Top 40 des 310 magasins internationaux de la chaîne. Mieux, son arrivée dans les Bouches-du-Rhône a fait moins d'ombre que prévu aux quatre Décathlon présents dans un rayon de moins de 10 kilomètres. « Sur douze mois, Plan de Campagne a subi un impact sur ses ventes de seulement 38 % (contre 60 % prévus ), Aix-les Milles de 19 % (contre 30 %) et Vitrolles de 7 %», déclare Eric Heinz, directeur du site.

« Le magasin ne devrait pas peser plus de 45 % du chiffre d'affaires, mais notre marge varie de 28 à 30 % sur la surface de vente, alors qu'elle atteint 98 % sur les activités sportives », affirme-t-il.

Sur douze mois, le magasin n'a généré que 74 % de ses objectifs. A contrario, les activités sportives ont dépassé de 76 % les prévisions. Avec son parcours dans les arbres, Indian Forest constitue le principal pôle d'attraction du site. « Si le magasin est déjà une activité rentable, seuls la remise en forme et l'outdoor atteignent l'équilibre. Le gymnase reste handicapé par un taux d'occupation de 15 %, alors qu'il faudrait arriver à 50 %. »

Eric Heinz prévoit cependant une rentabilité de l'ensemble du site à la fin 2003. « Chaque fois que nous apportons un nouveau service (restauration, baby gym ), la clientèle répond », indique-t-il. La première bougie tout juste soufflée, il prévoit déjà l'évolution future du Parc : jeux d'eau, tir à l'arc, terrain de foot synthétique, labyrinthe végétal, et surtout, un hôtel pour accueillir des stages sportifs.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1783

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous