Décathlon quitte les Etats-Unis

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le premier distributeur d'articles de sport en France fermera les quatre derniers magasins qu'il possède dans le nord-est des Etats-Unis, le 15 janvier 2007, sept ans après avoir fait son entrée sur ce marché.

Decathlon USA

Le porte-parole de Décathlon a indiqué à nos confrères de l'AFP que les résultats de l'enseigne outre Atlantique étaient en forte dégradation depuis un an. Mais c'est plus une aggravation de la situation qu'une découverte. Décathlon qui était arrivé sur le marché américain en rachetant les 18 magasins de la chaîne MVP Sport, implantée dans le nord-est des Etats-Unis en 1999 (100 millions de dollars de chiffre d'affaires à l'époque), en a déjà fermé 14.
Plusieurs raisons expliquent cette difficulté à s'imposer. Le distributeur français indique qu'il n'a pas pu composer ses assortiments comme il le souhaitait. Les contraintes réglementaires rendant notamment difficile l'homologation de ses produits à marques propres (Quechua, Tribord...) qui sont des éléments capitaux dans son modèle. Résultat, l'offre des quatre magasins ne comporte pas plus de 20% de marques propres contre 55% au moins en France.
Le deuxième obstacle est d'ordre foncier. Décathlon n'a pas réussi à trouver les mètres carrés nécessaires pour agrandir ses magasins qui mesurent entre 1500 et 2000 m² seulement.
Les quatre magasins devraient être revendus à un autre distributeur dont l'identité est encore inconnue. Ils employaient 250 salariés, des citoyens américains en grande majorité.
Malgré ce revers Décathlon se veut rassurant. L'enseigne qui compte 375 magasins dans le monde indique qu'elle table sur une croissance de son activité comprise entre 8 et 10% en 2006, après avoir réalisé 3,74 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2005. Décathlon annonce aussi son intention d'ouvrir 50 points de vente dans le monde en 2007.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA