Guerre en Ukraine: Décathlon stoppe finalement ses activités en Russie

|

L'enseigne de sport vient d'annoncer la suspension de l'exploitation de ses magasins en Russie, en raison de difficultés d'approvisionnement. 

L'enseigne de sport française exploite 60 magasins en Russie comme ici dans un centre commercial à Moscou.
L'enseigne de sport française exploite 60 magasins en Russie comme ici dans un centre commercial à Moscou. © 123rf/uatp2

"Dans le strict respect des sanctions internationales, Decathlon constate que les conditions d'approvisionnement ne sont plus réunies pour poursuivre son activité en Russie. Décathlon doit suspendre l'exploitation de ses magasins", c'est en ces termes que l'enseigne de sport française a annoncé quitter finalement la Russie. Décathlon est présent en Russie depuis 2006 avec 60 magasins et un site de commerce en ligne dans 25 villes russes. L'enseigne est notamment présente dans la région de Moscou, où sont situés 22 de ses magasins. "Conformément à nos engagements, nous continuerons à accompagner nos 2 500 coéquipiers russes, dont certains sont impliqués dans l'entreprise depuis 2006".

Sous les feux des critiques

Décathlon, Auchan et Leroy Merlin, les trois enseignes de l'association familiale Mulliez qui avaient décidé de rester en Russie, sont sous les feux des critiques depuis plusieurs semaines. Présent également en Ukraine, Décathlon a tenu à préciser que "leurs efforts se sont immédiatement portés sur la sécurité et le soutien de nos 125 coéquipiers ukrainiens, qui ont également bénéficié de la solidarité de leurs collègues des pays voisins pour les aider à trouver un logement, voire les accueillir chez eux ou les aider dans leurs démarches administratives. La cellule de solidarité de Decathlon basée en Pologne centralise nos dons (matériel et produits de première nécessité pour 2,6 M€) aux ONG locales. Nous avons également mis en place un fonds de solidarité doté à ce jour de 1 million d'euros pour soutenir les populations sinistrées", indique le communiqué.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter