Décisions sur le carburant la semaine prochaine selon Pierre Moscovici

|

Aucune décision n'a été prise sur les prix du carburant lors du Conseil des ministres de ce mercredi, a indiqué le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, lors d'un point presse à Bercy à l'heure du déjeuner.

Pierre MOSCOVICI

"J'ai demandé un premier rapport à l'Inspection des Finances et au Corps des mines qui me sera remis vendredi. Lundi, je recevrai les associations de consommateurs avec Benoit Hamon, ministre de la Consommation, pour qu'elles nous fassent part de leurs observations, puis je tiendrai une réunion mardi avec les distributeurs de carburant. Ce que je souhaite, c'est que les efforts soient partagés".

La distribution toujours en première ligne

Alors que ce matin, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait indiqué que des mesures "modestes et provisoires" essentiellement axées sur la fiscalité des carburants, il semble que Pierre Moscovici reste campé sur son souhait de voir la distribution prendre en charge une partie de l'effort sur les prix. Nul ne sait s'il s'agira de mesures contraignantes et quelles formes elles pourraient prendre.

Difficultés de mise en œuvre

Les enseignes font valoir que la distribution de carburant est un service rendu au consommateurs qui viennent faire leurs courses dans les magasins, et que de ce fait les marges réalisées sont très faibles et ne couvrent que les frais d'exploitation des pompes. Un gel des prix ou un encadrement des marges ont souvent été évoqués, mais de telles mesures sont très difficiles à mettre en œuvre au regard de la loi, alors que la liberté des prix reste la règle.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter