Décor d’appartement parisien «vivant » pour le centre So Ouest de Levallois-Perret

|

Olivier Saguez, président de l'agence Saguez & Partner a designé les deux étages intérieurs du futur centre comme les diverses pièces d’un appartement haussmannien. Mobilier Louis XV, galeries de portraits, habillages de cuir ou de bois. Le tout animé d’images végétales, marines, etc. interagissant avec le visiteur !

Unibail-Rodamco sait entretenir le suspense sur son futur centre commercial So Ouest à Levallois-Perret qui ouvrira ses 53 000 m2 de commerces, ses 102 boutiques (dont 12 moyennes surfaces) et son hypermarché Leclerc (15 300 m2 dont environ 8 000 m2 de vente) au public le 18 octobre 2012. Hier, jeudi 13 septembre, Jean-Marie Tritant, Directeur Général centre commerciaux France d'Unibail-Rodamco, Patrick Balkany, maire de Levallois et Olivier Saguez, président-fondateur de l'agence Saguez & Partner levaient le voile sur le futur design intérieur de So Ouest.
Le 7 juin dernier, avaient été révélés les grands éléments de structure de ce centre totalement atypique, puisqu’il s’inscrit dans le vaste schéma de réhabilitation du quartier Eiffel de Levallois associant bureaux, commerces, loisirs et services, initié en 2006. On avait découvert comment ce centre développerait un niveau en rez-de-voirie et un autre souterrain, encerclant la base de la tour Courcellor, en réinvestissant ainsi les espaces de l’ancien Espace Eiffel. Ce qui le fait passer sous plusieurs autres tours de logement sauvegardées et réhabilitées

Extérieurs comme une balade en centre-ville

Sous la houlette de Olivier Saguez «maître du décor » de l’ensemble « So Ouest a été pensé comme un véritable appartement haussmannien pour refléter l’esprit chic et urbain de l’ouest parisien ». Cela se traduit dès l’extérieur. Conçus de plain-pied, à la manière d’une rue commerçante, les abords de So Ouest ont été pensés comme une balade en centre-ville. Rue pavée, trottoirs élargis, marquise contournant le centre font un clin d’oeil aux grands magasins. Les trois entrées principales aux verrières courbes apportent une rupture design sur une façade plus classique.

Matériaux nobles

Quant à l’intérieur du centre, il offrira le confort cosy d’un appartement parisien. L’entrée principale offre un immense lobby de 1 000 m2, surplombé par une verrière et ouvrant sur un mail de 8 m de large sur 7 m de hauteur. Le tout dans des teintes douces et clair, avec les matériaux les plus nobles : marbre au sol, cuir sur le rebord des garde-corps, bois et tissus pour le mobilier des aires de repos. Avec une prégnance de la lumière naturelle, jusqu’au mail en sous-sol, grâce à des puits de lumière.

Galeries de Portraits

Avec le soin du détail qui le caractérise, Olivier Saguez a disséminé les références au mobilier et au décor dignes d’intérieurs parisiens. L’espace accueil dans le lobby de l’entrée principale a été traité à la manière d’une réception de grand hôtel, avec une console de style Louis XV. Du parking jusqu’au rez-de-chaussée, sera disposée sur 16,40 m de hauteur, une immense Galerie de Portraits interpelle le passant. Mêlant les techniques (peinture, photo, collage, dessin,…) et les époques (de la Renaissance à nos jours).

Images interactives

Le décor joue aussi de l’interactivité. Puisque ces portraits dynamiques suivent des yeux un client, lui sourient ou le saluent. Au rez-de-chaussée, dans la Galerie Musique, deux pianos droits automatiques, intégrés dans une niche, enchaînent dans un concert à « 4 mains » les airs les plus célèbres du répertoire classique. La Galerie Végétale emmène le visiteur dans une balade en forêt sonore. Le long du mur de la Galerie Marine, 32 écrans numériques reproduisent un aquarium géant. Des poissons et créatures fantastiques évoluant en 3D et réagissent aux mouvements en temps réel, se précipitant vers le visiteur ou se dispersant sur son passage. Au premier sous-sol, la Galerie Végétale habillée d’une végétation artificielle réaliste, mêle compositions florales et animations lumineuses interactives. Des végétaux virtuels poussent ou disparaissent au fur et à mesure de la progression du passant.

Lustre monumental

Trois espaces repos situés au rez-de-chaussée accueillent les visiteurs. Confortables, ils permettent de faire une pause, mais aussi de recharger son portable ou de surfer sur Internet grâce aux grandes stèles végétales lumineuses très design, qui intègrent des prises de courant et une connexion WiFi.
Point d’orgue du mobilier et des animations rythmant ce gigantesque appartement parisien : un immense lustre en forme de ruban lumineux décorera l’entrée principale. De forme hélicoïdale et d’une hauteur de 6,70 m, composé de leds blanches à très haute luminosité disposées de chaque côté d’une structure en inox poli, il fera défiler des mots poétiques ou marchands au rythme des animations du centre.
 

1 commentaire

flani

14/09/2012 16h57 - flani

Seul bémol, le Leclerc qui sera géré par la même équipe que celle d'aujourd'hui ou donc le client est malvenu.
Quand à l’hygiène du Leclerc elle date des années 60.
Essayez d'aller vous plaindre à l'accueil... ils vous chasseront..

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter