Marchés

Découvrez les 10 produits alimentaires où le risque de fraude est le plus élevé

|

ETUDE A la question "un autre horsegate est-il possible?", le rapport de cette commission du Parlement européen semble répondre par l’affirmative. 10 produits sont dans le collimateur de l’institution.

La couronne de laurier revient à huile d'olive, qui est le produit où le risque de fraude est le plus élevé, juste devant le poisson.
La couronne de laurier revient à huile d'olive, qui est le produit où le risque de fraude est le plus élevé, juste devant le poisson.© wikimedia silvio Tanaka

A-t-on tiré les leçons de l’Horsegate ? Un an après la découverte de ce scandale en France, LSA fait le point sur cette question.

Depuis les lasagnes de boeuf Findus qui contenaient de la viande de cheval, le secteur de l’agro-alimentaire a connu d’autres secousses avec notamment la polémique sur l’industrie du saumon norvégien cet été.

Voici un rapport de la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen, publié en octobre 2013, qui révèle la liste des dix produits où le risque de fraude est le plus important.

"La fraude alimentaire est une tendance en hausse reflétant une faiblesse structurelle au sein de la chaîne alimentaire", pointe le document. Qui explique que le contexte législatif actuel permet aux fraudeurs un risque moindre pour un gain économique potentiel élevé, d’où cette tendance haussière.

Différents types de fraudes sont ici répertoriés, comme le remplacement d'ingrédients de base par des substituts moins onéreux, la mention erronée de l'espèce animale utilisée dans un produit à base de viande, l’indication erronée du poids, la vente de produits ordinaires comme étant issus de l'agriculture biologique, l’utilisation injustifiée d'appellations d'origine ou labels de qualité du bien-être des animaux, la vente de poisson issu de l'aquaculture comme ayant été pêché à l'état sauvage, ou encore la contrefaçon et la commercialisation de denrées alimentaires après leur date de péremption.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter