Delamaison.fr range sa chambre

|

Deux fois moins de références, des marques propres revues, un comité de direction renouvelé : le site Delamaison.fr, qui appartient au groupe Adeo, remet à plat son organisation et son identité.

Delamaison.fr baisse drastiquement le nombre de produits pour que son site soit plus clair.
Delamaison.fr baisse drastiquement le nombre de produits pour que son site soit plus clair.

David Kujas est formel. "La décoration est en train de vivre une mutation de son modèle. Il faut de plus en plus trouver des circuits d'approvisionnement courts pour être plus réactifs, comme dans le textile. Et la différence ne se fait plus sur le prix, mais sur l'expérience-client". Arrivé en janvier dernier, le nouveau patron du site Delamaison.fr a déjà commencé à réorganiser le site en s'appuyant sur un nouveau comité de direction. Dix ans après sa création et le départ de son fondateur, Pierre Trémolières, une nouvelle page s'ouvre pour ce site qui vend aussi bien des meubles que des petits objets de décoration.

Rationalisation

Les affaires vont bien : le chiffre d'affaires a progressé de 8% en 2015 par rapport à 2014, à 52 millions d'euros. Mais qui dit nouvelle direction signifie nouvelle stratégie. "Trop de choix tue le choix, explique David Kujas. Nous avons décidé de diviser par deux le nombre de références et de proposer quatre marques propres au lieu de dix-sept auparavant". Désormais, on peut donc trouver 25 000 références sur le site, au lieu de 50 000 avant, et des marques propres mieux positionnées en style. Ce parti-pris est renforcé par une nouvelle identité visuelle sur le site et une présentation à double entrée, à la fois par usages et par styles. 

Expérience-client

Conscient que les clients passent de l'ordinateur à la tablette ou au mobile pour regarder, puis se décider, David Kujas, qui a passé six ans chez Accenture, compte bien améliorer cette navigation. "Nous comptons améliorer l'expérience-client grâce notamment à de nouveaux services comme le cooaching déco sous forme d'application ou encore un service de homestaging". Delamaison.fr va proposer d'aider des clients qui veulent vendre leur appartement en le meublant de A à Z. Le test aura lieu jusqu'en décembre. Autre service : le "showrooming" ou la possibilité de donner son avis sur les produits, voire d'aller voir le canapé de ses rêves chez son voisin. "Le sélectionneur inspirant de la maison", tel est le nouveau credo de Delamaison.fr. Point besoin de point de vente physique, à la manière de Made.com ou de Miliboo qui ont chacun leur vitrine parisienne. "A court terme, je ne suis pas certain que ce soit la bonne réponse", estime David Kujas.

 

Delamaison.fr en chiffres

52 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015 (+8%)

25 000 références

200 marques créateurs

1000 nouveautés par mois

3 millions de visiteurs uniques par mois

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA