Delhaize et Ahold confirment des discussions en vue d'un "rapprochement"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les distributeurs belges et néerlandais, respectivement numéros deux et un de leurs marchés domestiques, ont tous les deux confirmé, ce mardi 12 mai, qu'ils avaient bien engagé des discussions. Il s'agit "d’étudier la possibilité d’un rapprochement structurel entre les deux sociétés". Cette annonce fait suite à des fuites dans la presse parues lundi 11 mai qui ont provoqué de fortes hausses de leurs cours de bourse.   

Dick Boer, le patron du distributeur néerlandais Ahold qui faisait figure de champion de la distribution mondiale il y a encore 10 ans discute bien avec son concurrent Belge, Delhaize.
Dick Boer, le patron du distributeur néerlandais Ahold qui faisait figure de champion de la distribution mondiale il y a encore 10 ans discute bien avec son concurrent Belge, Delhaize.© DR

Les Groupes Delhaize et Royal Ahold N.V ont confirmé mardi 12 mai au matin avoir entamé des discussions préliminaires "en vue d’étudier la possibilité d’un rapprochement structurel entre les deux sociétés. Ces discussions pourraient ou non résulter en une future transaction." Les sociétés s'engagent à communiquer "toute information importante éventuelle, conformément aux dispositions réglementaires."

Proches du top 15 mondial à 2 

Pour mémoire, le groupe Delhaize est un distributeur alimentaire belge international actif dans sept pays et présent sur trois continents. Au 31 mars 2015, son réseau de vente était constitué de 3 410 magasins. En 2014, le Groupe Delhaize a réalisé des revenus de 21,4 milliards d'euros et un bénéfice net (part du Groupe) de 89 millions d'euros. A fin 2014, le Groupe Delhaize employait approximativement 150 000 personnes.

Quant à Ahold, son chiffre d'affaires 2014 était de 32,8 milliards d'euros pour 3206 magasins, essentiellement situés aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, en République Tchéque et en Belgique.

Les deux acteurs qui se situent dans le ventre mou du classement mondial des distributeurs, entre la 30ème et la 40ème place, remonteraient en cumulant leurs chiffres d'affaires dans le top 15 mondial au niveau d'Amazon en 2013... En Belgique, l'ensemble pourrait venir talonner le numéro 1, Colruyt... Mais c'est surtout aux USA, où les deux distributeurs réalisent l'essentiel de leurs activités, que l'alliance aurait du sens. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA