Délibéré au 21 juillet sur la fermeture de l’usine Fralib (Unilever)

|

L'usine produits les thés Lipton et les infusions Elephant pour la France

Saisi dans le cadre du projet de fermeture de l’usine Fralib (Unilever) située à Gémenos (Bouches du Rhône), le tribunal de grande instance de Marseille a mis aujourd’hui  sa décision en délibéré au 21 juillet. Ce site fabrique les thés Lipton et les infusions Elephant. Le juge des référés du TGI avait estimé le 23 juin qu’il n’était pas compétent pour examiner le projet de fermeture de ce site industriel ainsi que le plan de sauvegarde de l’emploi concernant 182 emplois. Il avait renvoyé le dossier au juge du fond, appelé à statuer non sur le bien fondé économique du projet, mais sur sa régularité. L’avocat du comité d’entreprise de Fralib avait ainsi plaidé que « les représentants des salariés ne disposaient pas des informations suffisantes pour se prononcer » et que le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) présentait « des irrégularités manifestes ». Du côté de Fralib, on estime que le projet de PSE prévoyait « de nombreuses mesures concrètes visant à accompagner au mieux les salariés », parmi lesquelles 12 mois de congés de reclassement pour tous.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter