Delicesweet, l’épicerie sans sucre

|

Delicesweet est un concept d’épicerie sans sucre avec des produits de grande qualité gustative, à destination des diabétiques et de ceux qui veulent manger sainement.

Delicesweet, nouveau concept d'épicerie sans sucre
Delicesweet, nouveau concept d'épicerie sans sucreAlain Smilo ©Alain Smilo - www.alainsmilo.com - 06 10 61 45 56 - +33 (0)1 48 59 33 34contact@alainsmilo.com - Studio: 209, rue Robesp

Proposer des gâteaux, de la confiture, du chocolat, des bonbons, de la pâte à tartiner et même des glaces et des marshmallows sans sucre et sans aspartame, mais d’une grande qualité gustative, c’est le pari de Christine Ivetich et Vincent Duclos avec Delicesweet. « Le concept, c’est de la gourmandise sans sucre, des produits le plus naturel possible, sans conservateur, sans gluten si possible, mais qui réjouit les papilles. », explique Christine Ivetich. C’est en 2009 qu’est née l’idée. Leur fille, diagnostiquée diabétique de type I en 2008, doit renoncer au sucré. Le couple cherche alors les alternatives de friandises sans sucre mais ne trouvent rien sur le marché. Ils étendent leurs recherches à l’étranger, et décident d’ouvrir un site marchand pour partager leurs découvertes. Face à la demande croissante, ils testent un premier point de vente dans le 17e arrondissement de Paris - qu’ils utilisent désormais comme local de stockage -  avant de déménager début 2014 avenue de la Bourdonnais dans le 7ème arrondissement.  

300 références de produits sans sucre

Aujourd’hui ils proposent dans leur boutique de 45m2 de surface de vente près de 300 références glanées dans toute l’Europe : en France mais aussi en Belgique (confitures La Nouba), Hollande, Espagne (Gulon), Allemagne, Italie (gamme Chocolight sans sucre, sans gluten et sans huile de palme ou graisse animale du piémontais Venchi), Grande-Bretagne (biscuits Diablo) ainsi qu’au Mexique. « Notre sélection est drastique en terme de recette mais aussi de goût qui est un critère très important, explique Vincent Duclos. Pour le chocolat, nous travaillons avec un le maître chocolatier Guy Roux, champion de France et vice-champion du monde, basé dans la région toulousaine et qui utilise du Maltitol et un maître glacier sicilien, Aurélien Tarnatino, à qui nous fournissons la matière première pour réaliser des glaces artisanales et des milkshakes entièrement naturels, sans colorants ni conservateurs ». La matière première est notamment le Maltitol, un glucide sans sucre qui provient des céréales (blé ou maïs).

Une clientèle qui s’est diversifiée

Une qualité qui a un prix, ceux pratiqués par les épiceries fines. Un paquet de petit beurre de 167g est vendu 5€, une plaque de chocolat 5€, un pot de 180 grammes de pâte à tartiner 5,50€, etc. Delicesweet propose aussi des pâtisseries maison sans gluten (entre 3 et 3,50€ la part de gâteau) «  Certaines pâtisseries n’ont pas besoin de farines, indique Vincent Duclos. Pour les autres nous utilisons des farines sans gluten. Il y a aussi des alternatives comme les poudres d’amande, de noisette ou de coco pour remplacer la farine de blé et réduire l’apport glucidique. « La clientèle a évolué, remarque Vincent Duclos. Dans la boutique nous accueillons de plus en plus de gens qui n’ont pas de pathologie mais cherchent à manger plus sainement ». Aujourd’hui, le chiffre d’affaires est réalisé pour moitié sur le web et pour moitié dans la boutique. Pour monter en puissance, Delicesweet doit encore gagner en notoriété et devrait cette année se déployer en exploitant la marque et en mettant à disposition la centrale d’achat.

Une boutique de 45m2 de surface de vente

Une large sélection de bonbons sans sucre

Des chocolats sans gluten et sans huile de palme

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter