Services & Livraison

Deliveroo ouvre sa plateforme aux restaurants qui disposent de leurs propres livreurs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Mauvaise nouvelle pour Just Eat : la plateforme de livraison de repas de Deliveroo, qui s'appuie sur sa propre flotte de coursiers, s'ouvre aux restaurants qui savent livrer eux-mêmes.

Deliveroo ouvre sa plateforme aux restaurants qui disposent de leurs propres livreurs.
Deliveroo ouvre sa plateforme aux restaurants qui disposent de leurs propres livreurs.

La start-up britannique de livraison de repas qui, dans 12 pays, envoie sa flotte de coursiers à vélo récupérer dans les restaurants partenaires les plats qu'ils livrent ensuite aux acheteurs, ajoute une seconde jambe à son activité. Lancé quasi simultanément au Royaume-Uni, en Irlande, en France (ce 25 juin), en Belgique et aux Pays-Bas, son service Marketplace+ va permettre aux restaurants qui disposent déjà de leurs propres coursiers de se raccorder à sa plateforme pour proposer leur offre. Il leur en coûtera une commission d'environ 10% du montant de la commande, au lieu de 25% à 30% s'ils recourent aux livreurs de la start-up. Une activité qui empiète donc allègrement sur le pré-carré de Just Eat (anciennement Alloresto en France) au point de le faire chuter en bourse à Londres.

Grâce à cette ouverture, Deliveroo va étoffer son offre et espère couvrir 7,5 millions de foyers français d'ici un an (soit un sur quatre) au lieu de 5 millions actuellement. D'ici la fin 2018, un millier de restaurants en France devrait adopter Marketplace+, prévoit la start-up, qui table sur l'ouverture d'une vingtaine de villes supplémentaires d'ici Noël. Lancé dans l'Hexagone en avril 2015, Deliveroo compte actuellement 4000 restaurants partenaires et 9300 livreurs (freelance) dans 150 villes du pays.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA