Marchés

Delpeyrat s’installe en IVe gamme

L’idée est astucieuse. Faire des ingrédients culinaires de grands acteurs, comme Fleury Michon ou Herta le réalisent déjà… au rayon charcuterie. C’est un excellent moyen, au passage, de commercialiser des produits moins nobles. Delpeyrat s’y essaie donc à son tour, mais sur la IVe gamme. La justification « Ce sont des ingrédients culinaires pour réaliser soi-même une salade gourmande », développe Dominique Duprat, directeur général adjoint de la marque de Maïsadour. Logique, donc, d’être à côté des salades en sachet ! Pour 2,95 €, la gamme met en avant six produits, des magrets de canard, déjà proposés par la marque au rayon volailles, au poulet mariné, qui provient de St-Sever, autre griffe dans le giron de la coopérative. Des produits de la mer, comme des crevettes décortiquées ou des morceaux de saumon, complètent l’offre. « N ous nous appuyons sur nos récentes acquisitions pour diversifier aujourd’hui notre offre et arriver sur de nouveaux territoires », conclut Dominique Duprat.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message