Marchés

Delpeyrat signe un caviar « made in Périgord »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'entreprise s'attaque à un nouveau marché, le caviar. Le début d'une diversification prometteuse dans l'agro-alimentaire premium.

La marque était connue en grandes surfaces pour ses nombreux foies gras (leader en épicerie au frais) et ses jambons crus, elle arrive désormais avec sa première référence de caviar. Et du caviar fabriqué en France. C'est en terres périgourdines que le site de production d'esturgeons a pris ses quartiers. « En GMS, tout reste à faire sur le marché sur le marché du caviar », assure Dominique Duprat, directeur marketing de Delpeyrat. Ce produit pèse en effet moins de 15 millions d'euros en grande distribution.

Quelques marques s'y sont essayées de façon isolée, à l'instar de Labeyrie qui a lancé le sien en 2011. Pour ce nouveau concurrent, l'implantation en GMS commencera par une exclusivité chez Cora dès mi-novembre et durant la période des fêtes de d'année. La référence comprend des perles de caviar Baeri avec un coeur de Beluga. Les 25 grammes seront vendus 40 €.

 

L'amorce d'une politique de diversification

La marque du groupe Maïsadour (444 M € de CA au 30 juin 2012) compte bien faire du Périgord un lieu emblématique de son développement dans l'univers de l'alimentaire haut de gamme. Déjà en 2011, le site de Payrignac a servi à la production d'une gamme de foies gras premium en GMS, nommée...Périgord. Pour le caviar, 19 hectares à la lisière du Périgord vert servent à la production du produit de luxe. « Notre arrivée sur ce marché marque le début d'une politique de diversification chez Delpeyrat », promet Dominique Duprat.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA