Demande de réactivation de la cellule de crise grippe aviaire

|

Le président de la Fédération des industries avicoles, Alain Melot, a demandé lundi la réactivation de la cellule de crise mise en place en 2005 par la filière, pour se préparer à l'éventuelle apparition de cas de grippe aviaire sur le territoire.


« J'ai demandé à l'association de promotion de la volaille française (APVF) la réactivation de la cellule de crise à partir de mardi ou mercredi », a déclaré à l'AFP M. Melot. Cette cellule, mise en place originellement pour la maladie de Newcastle, avait très bien fonctionné durant la crise de 2006 car elle avait permis de réunir tous les professionnels concernés: accouveurs, éleveurs, industriels.

L'APVF est le « bras » de communication de la future interprofession avicole actuellement en cours de constitution.

La France compte une trentaine de milliers d'élevages professionnels qui produisent 700 millions de volailles par an, dont 160 millions en plein air. Le chiffre d'affaires cumulé de la filière est estimé à 6 milliards d'euros.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message