Marchés

Demande de restriction dans l’usage du plomb et du Diméthylfumarate

|

La France a déposé deux dossiers auprès de l’Agence européenne des produits chimiques, pour demander la restriction dans l’utilisation du plomb et du diméthylfumarate : deux demandes qui viennent d’être jugées recevables par la Commission européenne. Le dossier relatif au plomb vise à interdire son usage ou celui de ses composés dans les bijoux et la mise sur le marché des bijoux en contenant. En effet, plusieurs intoxications d’enfants par le plomb ou ses composés résultant de l’ingestion ou de la succion de petits articles de bijouterie ont été signalées. Le dossier relatif au diméthylfumarate vise l’interdiction de l’usage et de la mise sur le marché de l’ensemble des articles contenant cette substance. De nombreux cas de dermatites sévères, apparus lors de contact avec des articles contenant cette substance, avaient en effet été signalés en France, notamment par les centres anti-poisons.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter