Demandware va proposer Apple Pay directement sur les sites web

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Demandware a profité de sa conférence globale, XChange 2016, qui se tient à Berlin du 13 au 15 juin 2016, pour annoncer la disponibilité d’Apple Pay pour ses clients sur sa plateforme à partir de l’automne. Ce service est un bon moyen pour les e-commerçants d’améliorer le paiement mobile sur leurs sites en ligne. 

Apple Pay permet de sécuriser un paiement sans contact simplement grâce à son lecteur d'empreinte digitale.
Apple Pay permet de sécuriser un paiement sans contact simplement grâce à son lecteur d'empreinte digitale. © goodluz - Fotolia
Ce qu’il faut retenir : 
Apple Pay sera proposé aux clients de Demandware à partir de l’automne 2016.
• Le service sera accessible depuis les Mac, iPad et iPhone, mais uniquement sur le moteur de recherche Safari.
• Demandware explique qu’il s’agit d’un atout aux mains des retailers pour accélérer sur le paiement mobile. 

Alors que Carrefour vient d’annoncer proposer Apple Pay dès juillet dans ses magasins, Demandware a aussi évoqué le service de paiement sans contact d’Apple lors de sa conférence globale XChange 2016, qui se tient à Berlin du 13 au 15 juin. Le fournisseur de solutions cloud pour les retailers va devenir la première plateforme à proposer Apple Pay à ses clients. Grâce à ce service, les consommateurs pourront payer directement sur leur navigateur, de manière sécurisée et rapide à partir de leurs iPhone, iPad ou Mac. Tom Ebling, le CEO de Demandware, a expliqué souhaiter proposer "ce service dans chaque pays où Apple Pay est accepté". Si la solution est restrictive, puisqu’elle n’est accessible que sur Safari, le navigateur d’Apple, le CEO de Demandware semble satisfait. Tom Ebling affirme que "les Apple fans sont fidèles, et ils dépensent plus. Ils ont la plupart du temps plusieurs appareils Apple, donc il faut qu’ils puissent acheter sur ces appareils"

Une solution pour améliorer la conversion sur mobile 

Le service Apple Pay, que Tom Ebling décrit comme "un formidable atout", est un bon moyen pour Demandware d’éliminer un des points négatifs du mobile : le paiement. Elena Anderson, vice-présidente du marketing chez Demandware explique que "l’année dernière, le mobile est devenu l’outil numéro 1 du consommateur pour le shopping, alors que le processus de paiement n’a pas évolué. En proposant Apple Pay sur Demandware, les commerçants seront en mesure d’offrir une expérience sans friction sur Safari, que ce soit sur mobile ou PC, et donc convertir ce trafic en ventes". Une nouveauté bienvenue comme le souligne Rick Kenney, directeur des données consommateurs chez Demandware. Dans une conférence donnée le 14 juin 2016, il a insisté sur le fait que les retailers devaient accélérer sur le paiement mobile, car les problèmes persistent à ce niveau là. "Le taux de conversion sur mobile est bien inférieur à celui sur PC, a-t-il affirmé, alors que c’est l’appareil qui génère le plus de trafic cette année". Il a ajouté que "le mobile mène le monde du retail, nous évoluons d’un univers 'mobile first'* à un univers 'mobile only**"

*qui donne la priorité au mobile
** seulement mobile

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA