Marchés

Démission du Pdg de LG

|

Le PDG du groupe sud-coréen d’électronique grand public, Nam Yong, en poste depuis 2007, a démissionné, « assumant la responsabilité pour les faibles performances » réalisées ces derniers mois. LG a accusé au deuxième trimestre une perte opérationnelle de 120 milliards de won, la première depuis quatre ans dans sa branche téléphones et la plus importante pour cette activité depuis 2002. LG aurait réagi trop lentement à l’avénement des smartphones et à la détérioration des résultats de son activité de téléphones mobiles. Le PDG, sera remplacé en octobre par Koo Bon-Joon, vice-président de LG International, et issu de la famille fondatrice du groupe

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA