Dépenses publicitaires : Carrefour et Auchan calment le jeu

|

Sur un marché publicitaire en hausse de 10%, les dépenses du grand commerce n'ont augmenté « que » de 6%, les deux premiers investisseurs du secteur ayant levé le pied, estime la pige Secodip.

Avec 10,3 milliards de francs et 11% du marché publicitaire total, la distribution a certes conservé en 2000 son rang de premier secteur investisseur dans la publicité. Mais elle a marqué « une pause relative des principaux annonceurs qui avaient investis de manière exceptionnelle en 1999 », souligne Eric Trousset, directeur marketing publicité quantitative de TNS Secodip. En 2000, Carrefour a fortement réduit la pression, Auchan est quasiment resté stable. La progression de l'an dernier est donc exclusivement imputable aux challengers : principalement Leclerc, qui a fêté ses 50 ans à grands frais, Intermarché, mais aussi Cora qui a doublé sa mise. Tandis que les spécialistes ont augmenté de 13%. Notons par ailleurs que le commerce électronique monte en régime : il a représenté 5,1% des investissements publicitaires de la distribution contre 1,1% en 1999. Houra étant le premier site marchand avec 90 millions de francs (13,7 millions d'euros).



LES 20 PREMIERS ANNONCEURS DE LA DISTRIBUTION

Source TNS Secodip


 

Enseigne
Investissements publicitaires
(en millions de francs)
Evolution 2000/1999
(en %)
Carrefour
1 000 327
-10
Auchan 
823 552
+1
E. Leclerc
696 591 
+42
Intermarché
490 317 
+30
Hard-discounters 
383 783
+8
Décathlon
247 916 
+43
But
233 426 
+8
Cora
226 570 
+105
Système U
207 132 
-1
Conforama
204 290 
-7
Castorama
191 091 
+2
Champion
171 478 
+63
Darty
170 139 
-2
Leroy Merlin
155 181 
+8
Géant
150 764 
-19
Kiabi
129 384 
+46
Galeries Lafayette
122 642 
-8
Casino
105 459 
-4
Fnac
93 866 
-20
Saint-Maclou
92 082 
+12
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter