Des agriculteurs dénoncent les marges "excessives" de la grande distribution

|

Jeudi 22 août, des agriculteurs du Lot-et-Garonne vont acheminer à Paris 50 tonnes de fruits et légumes et vont les vendre "au juste prix". Par cette action, ils protestent contre les marges de la grande distribution qu’ils jugent "excessives".

Tomates, melons, prunes, poires, salades, nectarines et pommes de terre seront vendus jeudi 22 août à plusieurs endroits d’Ile-de-France par des producteurs du syndicat Modef. Raymond Girardi, secrétaire général du Modef explique que par cette action, les produits seront vendus "au juste prix". Ainsi le kilo de tomates qui se vend environ 3 euros en grande distribution, sera écoulé à 1,70 euro par les agriculteurs. Les cinquante producteurs qui seront présents dénoncent dans la grande distribution "des marges excessives que rien de justifie".

Stéphane le Foll, ministre de l’Agriculture a été invité à venir à la rencontre des agriculteurs et des consommateurs. Cette opération "solidarité et vérité des prix", réalisée depuis dix ans par le Modef, se déroulera Place de la Bastille à Paris et dans 25 villes de France, dont Ivry, Villejuif, Montreuil et La Courneuve.

Une étude de Familles rurales montre que les prix des fruits et légumes ont grimpé cette année de 14% pour les fruits et 17% pour les légumes par rapport à 2012. En cause, le printemps maussade.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message