Des amendes requises pour travail dominical illégal contre 19 enseignes

|

Entre 6 000 et 60 000 € d'amendes. C'est ce que risquent dix-neuf enseignes du centre commercial Thiais-Village, poursuivies devant le tribunal de police d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).


Ikéa, Décathlon ou Boulanger sont notamment concernées par l'affaire, ainsi que de petits magasins du centre commercial.
Toutes ces enseignes ont été épinglées le dimanche 11 novembre 2007 par l'Inspection départementale du travail.
Il leur est reproché d'avoir employé, du 2 septembre au 11 novembre 2007, des salariés le dimanche alors qu'elles ne bénéficiaient pas de dérogation pour pouvoir le faire.

Une cinquantaine de salariés du magasin de matériel multimédia et électroménager Boulanger étaient présents à l'audience, afin de « défendre leur liberté de travailler. »
Les syndicats FO et CFTC, constitués partie civile à l'audience, ont de leur côté fustigé des « sociétés qui s'estiment au-dessus de la loi ».
La décision devait être mise en délibéré.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message