Des avantages sonnants et trébuchants pour le client

|

Dossier Plusieurs initiatives d'enseignes ou de magasins récompensent désormais sous forme de points fidélité ou de bons d'achats la démarche « verte » des clients.

Leclerc
Leclerc©

La rédaction vous conseille

L'avantage pour le client - Du pouvoir d'achat concret Les avantages pour l'enseigne - Remplir son obligation légale de réaliser ou faire réaliser des économies d'énergies, entraînant des taxes dans le cas contraire - Créer du trafic dans le point de vente

Place au concret. Les enseignes et les magasins esquissent les contours d'un nouveau concept lié au développement durable, celui de la « fidélité écologique ». Le principe ? Récompenser la démarche verte du client avec des points fidélité ou des bons d'achat. L'une des initiatives majeure, signée Leclerc, date de la fin 2010. Le dispositif, baptisé « l'énergie moins cher », incite les clients aux économies d'énergie, en leur offrant des « primes » sous formes de cartes cadeaux. Tout particulier effectuant des travaux pour rendre son domicile moins énergivore peut présenter sa facture en magasin et bénéficier de bons d'achat de 115 à 855€. Dispositif imité dans la foulée par Auchan.

 

Donnant-donnant

Ces initiatives n'ont rien de désintéressé puisque, en incitant les particuliers aux économies d'énergie, les enseignes évitent de payer de lourdes pénalités financières, fixées par Grenelle 2. Une pirouette qui permet quand même à Leclerc et Auchan de convertir une contrainte réglementaire en outil de conquête et de fidélisation. La veine « verte » semble féconde.

C'est aussi ce que pense le créateur d'Hyperbox, Laurent Dauzet. Son concept : rémunérer en points fidélité du magasin le client qui dépose ses bouteilles en plastique dans un appareil à consigne, l'Hyperbox, que le magasin loue et installe. L'opération ne coûte rien ou presque aux points de vente. « Notre partenaire industriel rachète les bouteilles recyclées à un prix à la tonne supérieur au prix du marché pendant cinq ans, explique l'entrepreneur. Le magasin est donc rémunéré sur les bouteilles déposées par les clients. » Le client répond présent : 33 000 bouteilles seraient récupérées chaque semaine au Super U de La Motte-Servolex, en Savoie, qui a lancé le dispositif au printemps dernier.

Franck Calendini, chef de rayon téléphonie à Auchan Martigues, constate lui aussi l'appétit des consommateurs pour ces nouveaux dispositifs d'« écofidélité » ou de « promotion verte ». L'an dernier, il a lancé l'opération Cash mobile pendant la semaine du développement durable. Le principe : les clients rapportent en magasin leurs vieux téléphones portables. Évalués en fonction de plusieurs critères, ils leur donnent du pouvoir d'achat, 1€ minimum, versé sur le compte fidélité. « Nous avons récupéré près d'une tonne de mobiles », s'enthousiasme-t-il. La file d'attente pour déposer le matériel usagé a parfois dépassé cinq heures.

Leclerc convertit les certificats d'économie d'énergie en chèques cadeaux :

Imaginé par Leclerc et dupliqué par Auchan, le dispositif consiste à récompenser les économies d'énergie par des chèques cadeaux utilisables dans les magasins de l'enseigne, hors carburants. Les bénéficiaires sont les clients ayant réalisé pour leur domicile des travaux permettant d'économiser l'énergie, par exemple l'isolation de la toiture ou des fenêtres. Le montant de carte cadeaux, oscille de 115 et 855€.

L'avantage pour le client :

  • Du pouvoir d'achat concret.

Les avantages pour l'enseigne :

  • Remplir son obligation légale de réaliser ou faire réaliser des économies d'énergies, entraînant des taxes dans le cas contraire.
  • Créer du trafic dans le point de vente

 

Les chiffres :

16 000€ de pouvoir d'achat offerts par Auchan Martigues à ses clients rapportant leur mobiles usagés en magasin, lors de la dernière semaine du développement durable.

Le Auchan de Martigues échange téléphones usagés contre points fidélité

Faire ses courses avec ses vieux téléphones portables ou son matériel de micro-informatique dont le client ne se sert plus. Voilà l'idée développée depuis l'an dernier par le Auchan de Martigues. Concrètement, l'enseigne reprend le matériel ancien ou non utilisé apporté par le client contre au minimum 1€ et jusqu'à 4€. Une somme directement créditée sur le compte fidélité, et donc utilisable dans le magasin. Un dispositif financé tout ou partie par la filière recyclage, qui rembourse aux magasins certains matériels (DEEE, téléphonie, cartouche d'encre) revalorisés ensuite. 

Les avantages pour le client :

  • Du pouvoir d'achat concret et immédiat.
  • Profiter de sa venue en magasin pour valoriser son matériel usagé.

Les avantages pour l'enseigne :

  • Fidéliser le client sur une base écologique.
  • Créer un dispositif promotionnel différenciant et utile.
  • Donner une bonne image du magasin et de l'enseigne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2177

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous