Marchés

Des chevaux de course d’importation vendus illégalement sur le marché français

|

Plusieurs associations dénoncent, à l’issue d’une enquête réalisée en 2012 et 2013, la maltraitance de chevaux de course qui seraient arrivés dans le circuit alimentaire en France… et vendus en grandes surfaces.

L'association L214 dénonce un autre circuit frauduleux, avec des chevaux en provenance de plusieurs pays américains.
L'association L214 dénonce un autre circuit frauduleux, avec des chevaux en provenance de plusieurs pays américains.© Richard W.M. Jones // Creative Commons Attribution

 

Encore des pratiques frauduleuses dans la viande de cheval ? C’est ce que dénonce en tout cas l’association L214 qui œuvre pour le bien-être animal. L214 s'est associée à d'autres associations comme Tierschutzbund Zürich, Animals Angels' USA, GAIA et Eyes on Animals pour son enquête sur les chevaux américains réalisée entre 2012 et 2013.

Résultat : des chevaux en provenance des Etats-Unis, du Canada et du Mexique entre autre, auraitn été victimes de maltraitance et alimentés, parfois à forte dose, en anti inflammatoire, auraient été importés en France. L 214 s’appuie sur des vidéos pour dénoncer les mauvais traitements infligés aux animaux.

La grande dsitribution interpellée

Leur viande aurait quant à elle été vendue dans des supermarchés, dévoile l’association, qui ne précise pas de noms d’enseignes. Fait aggravant, il s’agit de chevaux de courses qui n’étaient pas destiné au circuit alimentaire. Plus d'un an après le horsegate, qui a couté cher aux rayons frais et surgelés, le secteur aurait bien pu se passer d'un nouveau scandale sanitaire...

L214 demande aujourd’hui aux grandes surfaces « de cesser de commercialiser de la viande chevaline en provenance des Amériques pour ne pas contribuer à maintenir le système en place et à faire subir aux animaux des traitements cruels, illégaux en Europe".
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter