Marchés

Des compléments alimentaires pour enfants

|

Dossier Le groupe Ginko arrive sur les compléments alimentaires avec une nouvelle marque, Ginko Swiss. Elle commence chez les enfants avec des produits en forme d'ourson.

On a toujours dit que les enfants sont difficiles ! Dans le temps, ils rechignaient à prendre leur cuillère d'huile de foie de morue. Puis après, leurs cachets de vitamines, pourtant plus « goûtus ». Mais pas forcément drôle à avaler. Pour pallier cela, Ginko, connue pour sa marque d'édulcorants Hermesetas, a profité de la chute de la forme « ourson » dans le domaine public. Et a décidé de se lancer sur les compléments alimentaires pour les bambins.

Pas de risque de surdosage !

Depuis janvier, elle propose des vitamines en forme d'oursons, sous la griffe Ginko Swiss. « Il n'est pas forcément facile de faire avaler une pilule à un enfant », explique Hélène Leclere, directrice marketing de la marque.

Avec cette forme, les petits risquent de vouloir en prendre plus d'une ! « Le bouchon est sécurisé, rassure Hélène Leclerc. Et même en cas de surdosage, il n'y a pas de danger. » Ginko Swiss propose deux références, goût orange (vitamine C) et goût fraise (vitamines A, C, D, E). Les produits sont sans colorant artificiel et vendu par boîte de 30 oursons - soit un mois d'utilisation, au prix de 8,90 €.

Si, pour l'instant, le groupe met davantage en avant ces vitamines, d'autres références suivent. Sur des segments différents, comme celui des sportifs. Toujours avec une communication un peu plus décalée et moins classique que ce qui se voit traditionnellement en rayons.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA