Des conditions pour reprendre Elle & Vire

L'Autorité de la concurrence a donné le 10 octobre son feu à la reprise des activités de la coopérative Elle et vire. Pour obtenir cette autorisation, Agrial s'est engagé à laisser aux exploitants agricoles la possibilité de s'approvisionner pour l'agrofourniture auprès de distributeurs de leur choix et de ne pas conditionner la collecte de produits de ses adhérents à une obligation d'achat des produits qu'elle distribue. Pour contrer le renforcement de sa position dominante sur le cidre, Agrial va en outre céder deux cidreries, acquises en 2009.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2199

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous