Marchés

Des décodeurs TNT dans tous les téléviseurs d'ici à un an

|

Adoptée en urgence le 1er février, la loi sur la télévision du futur prévoit à terme l'interdiction de vendre des téléviseurs n'intégrant pas la TNT. Les fabricants et les distributeurs vont devoir s'adapter. Vite.

>C'est avec un ouf de soulagement que la plupart des industriels de l'électronique grand public ont accueilli, le 1er février au matin, le vote par les députés de la loi « relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur ». Adopté selon la procédure d'urgence - ce qui le dispense de repasser devant les sénateurs -, le texte ne subira pas l'incertitude qui règne durant les périodes électorales.

« C'est une bonne chose, se réjouit Yannick Lévy, président du fabricant français de puces pour la télévision mobile DiBcom. Maintenant, nous allons pouvoir avancer. » Même si les groupes socialiste, communiste et UDF ont voté contre le texte (surtout par désaccord sur les compensations financières que TF1, Canal+ et M6 toucheront), le mouvement de transition vers le tout-numérique semble inéluctable, avec un calendrier contraignant qui ne devrait plus être modifié (lire encadré).

À court terme, la mesure la plus palpable sera l'obligation, douze mois après l'entrée en vigueur du texte, de ne plus vendre que des téléviseurs avec adaptateur TNT intégré (17 % des volumes vendus en 2006, plutôt haut de gamme). Les constructeurs se félicitent d'une décision qui va accélérer le renouvellement et la montée en gamme. Directeur général de la branche électronique grand public de Philips et président du Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques (Simavelec), Jacques de Bellefon estime que « l'effet d'annonce aura un impact dès 2007 » et précipitera l'avènement des écrans plats.

La tendance est déjà bien engagée, puisque, comme il le rappelle, « 2006 a été l'année de la bascule : il s'est vendu autant d'écrans plats que de tubes cathodiques ». Claude Floch, directeur du marketing de l'institut GfK, confirme : « Les écrans à tube ne devraient plus représenter que 7 % du chiffre d'affaires en 2007, peut-être même moins, du fait de cette loi , car l'intégration d'adaptateurs TNT à des télés à tubes, surtout celles de petite taille, posera un problème. »

Ne pas aller trop vite

La loi provoque donc l'enthousiasme. À quelques bémols près. Pour les fabricants, le délai de un an sera en fait amputé, car il est clair qu'il ne sera plus possible de vendre un téléviseur non-TNT à la distribution trois mois avant l'échéance. Par ailleurs, la loi prévoit le démarrage de la télévision mobile - a priori dès cet été, pour la Coupe du monde de rugby - et des émissions en haute définition (HD). Ce dernier point impose le passage à la norme Mpeg4, plus précisément l'interdiction de vendre, à partir de mars 2008, des téléviseurs HD n'intégrant pas d'adaptateur à cette norme. « Le Simavelec soutient cette évolution, mais alerte sur les risques de difficulté à respecter un calendrier trop contraignant, explique Jacques de Bellefon. Concrètement, la distribution ne voudra plus de téléviseurs non-Mpeg4 six mois avant la date. Pour nous, fabricants, qui mettons nos gammes en place au printemps, le risque de ne pas être prêts et de ne pas disposer des quantités voulues à l'échéance fixée existe. » De son côté, un distributeur s'inquiète de la complexité du message véhi-culé par la loi : « Le texte va dans le bon sens, mais cette annonce sur le Mpeg4 est prématurée ! Si jamais quelqu'un se met à communiquer sur le sujet, on va repartir dans les interrogations d'avant le lancement de la TNT, avec des consommateurs complètement paumés et craignant d'acheter des produits obsolètes dans un an. » Tout se jouera dans la communication et son calendrier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message