Des Français prêts à attendre le mois de janvier pour leurs achats de... Noël!

|

SONDAGE Près d’un Français sur trois (31%) serait prêt à attendre le mois de janvier pour acheter tout ou partie de ses cadeaux de Noël.

40% des moins de 25 ans seraient prêts à le faire
40% des moins de 25 ans seraient prêts à le faire

Selon un sondage Ipsos effectué pour CA COM avec LSA, attendre les bonnes affaires de janvier ou même les soldes n’est plus un tabou pour près d’un tiers des Français, en particulier les plus jeunes (40% des moins de 25 ans seraient prêts à le faire) et les Français dont le portefeuille est le moins garni (38% des inactifs, 34% des ouvriers et 36% des personnes dont le revenu mensuel net du foyer est inférieur à 1200 €).

Parmi eux, 13% des Français vont le faire cette année, et même 17% des moins de 25 ans, des ouvriers, des inactifs et 18% des personnes dont le revenu mensuel net du foyer est inférieur à 1200€. Les 18% restant seraient prêts à le faire, mais pas cette année.

Malgré tout, pour une large majorité de Français, crise ou pas, Noël ne saurait attendre. Ils sont 67% à ne pouvoir envisager de réaliser au mois de janvier leurs cadeaux de fin d’année. Les Français aux revenus les plus élevés sont encore plus nombreux à rejeter cette possibilité (74% des personnes dont le revenu mensuel net du foyer est supérieur ou égal à 3000 €), tout comme les séniors (74% des 60 ans et plus), sans doute à la fois plus attachés au temps de Noël et plus inquiets d’être mal jugés par leur entourage.

 

 

Sondage effectué du 13 au 14 décembre 2013, sur 1012 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter