Des machines pour se sentir mieux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Des trois principales familles du petit électroménager « bien-être », seul le segment de la luminothérapie affiche, cette année, des ventes en hausse. Les innovations des appareils de massage et pèse-personne feront-t-elles redécoller les ventes?

Tefal (Groupe Seb) a signé, en partenariat avec la société Weightwatchers, un pèse-personne qui, à la fois, calcule l'indice de masse corporelle et mesure le taux de masse graisseuse.
Tefal (Groupe Seb) a signé, en partenariat avec la société Weightwatchers, un pèse-personne qui, à la fois, calcule l'indice de masse corporelle et mesure le taux de masse graisseuse.© DR

Principal segment de l'univers massage, le fauteuil massant « a vu ses ventes décoller il y a trois ans, rappelle Nathalie Soum, responsable marketing chez Terraillon, qui revendique un quart des ventes du secteur. Pour 2011, nous estimons le marché, en léger repli, à 150 000 pièces ». Pourtant, ce segment reste incontournable des orientations stratégiques des industriels, car « il génère des ventes additionnelles à haute valeur ajoutée, avec des prix moyens de vente élevés, compris entre 99 et 149 € », reprend Nathalie Soum. Il se révèle également un produit cadeau par excellence : 60% des ventes seraient réalisés à l'approche des fêtes de Noël.

Autre moteur du marché : son inscription « dans l'air du temps, à l'heure du fort engouement que connaissent les soins prodigués dans les spas », relève Géraldine Jacques, chef de produits soin de la personne au sein du Groupe Seb (marque Calor). Ces produits « séduisent toutes les tranches d'âge, indiquent les fabricants interrogés. Les douleurs dorsales concernent l'ensemble de la population ». Côté innovations, les fonctions chauffantes et musicales, les différentes vitesses de rotation, ainsi que l'intégration de programmes « aléatoire », « tonifiant » ou « relaxant », comptent parmi les plus récentes.

 

Le défi des fabricants

Le marché de la balnéothérapie (ou thalasso-pieds) est estimé, selon GfK, à 140 000 unités, pour un chiffre d'affaires proche des 5 millions d'euros. « Ses ventes auraient stagné en 2011, rapporte Géraldine Jacques, après 12% de croissance en volume en 2010. » La faute, rapporte-t-on dans la profession, à un manque d'innovation des industriels.

Le segment du pèse-personne reste le plus important du petit électroménager « bien-être », avec un chiffre d'affaires national, selon les estimations de Terraillon, de 35 millions d'euros, soit 1,5 million de pièces. « Sur ce marché, stable en 2011, le principal défi des fabricants consiste à valoriser le produit via l'apport d'agréments technologiques, constate Nathalie Soum. Pour ce faire, nous avons lancé un modèle qui indique des informations tels que le taux de masse hydrique et le taux de graisse corporelle. »

Chez Calor, numéro deux de la branche derrière Terraillon, des modèles avec jeux de lumières intégrés ont été récemment lancés, « afin de rendre la pesée un instant plus ludique », explique sa chef de produits.

 

La luminothérapie au zénith !

Lancé en France en 1995, le segment de la luminothérapie reste largement dominé par Philips, avec deux tiers du chiffre d'affaires branche généré (donnée du fabricant).

Estimé à 6 millions d'euros, avec un prix moyen de vente de 200 €, « il est resté, cette année, en forte croissance », indique Jérôme Neiss, directeur marketing beauté chez Philips. Il ajoute : « 80% des personnes en France sont affectés par les sombres matins d'hiver. Environ 3,5 millions travaillent la nuit. C'est pour pallier ce manque de lumière que nous intervenons. Et nous parlons bien de remèdes thérapeutiques, dont les tests sont approuvés cliniquement. La " crise " des médicaments en France s'est aussi révélée être un fort levier pour notre marché. Près de 9 millions de nos concitoyens ont recours aux psychotropes. Il était devenu urgent de trouver une alternative. »

Sous-segment de la luminothérapie, les simulateurs d'aube auraient pareillement le vent en poupe : + 10% en volume et + 14% en valeur en 2011, selon GfK. Lancés également « sous l'impulsion d'essais cliniques, observe-t-on chez Philips, ils permettent un réveil tout en douceur via la mise en action progressive de la lumière. Et leur bienfait serait indiscutable pour les personnes qui ont le réveil difficile ». Achat cadeau par excellence, on devrait en compter un grand nombre au pied des sapins, le 25 décembre prochain...

Chiffres

  • 77 % des Français pensent que l'éclairage peut influencer le sentiment de santé et de bien-être
  • 18 % pensent qu'un appareil de luminothérapie peut y contribuer

Source : sondage Ifop pour Philips, mai-juin 2010

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2207

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA