Des ministres sud-africains s'attaquent à Walmart

|

Ils veulent annuler l'autorisation du rachat du local Massmart par Walmart

Trois ministres sud-africains ont interjeté appel pour faire annuler l'autorisation de rachat du sud-africain Massmart par le numéro un mondial de la distribution, l'Américain Wal-Mart, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Fin mai, le Tribunal de la concurrence avait autorisé Wal-Mart à racheter 51% de Massmart, pour 2,4 milliards de dollars (1,7 Md Euros), l'Américain s'étant engagé à préserver l'emploi pendant deux ans, ce qui lui permettait de poser un premier pied sur le continent africain. Jeudi, les ministres du Commerce, de l'Economie et de l'Agriculture ont déposé un document de 68 pages devant la Cour d'appel de la concurrence pour faire annuler cette autorisation, estimant que le tribunal avait fait plusieurs erreurs de procédure avant d'accorder son autorisation.

Cet appel est le deuxième contre cette fusion, après celui du Syndicat sud africain du commerce et de la distribution, déposé en juin. Massmart possède neuf chaînes de distribution de gros et de détail. Avec ses 288 magasins dans 14 pays, le Sud-Africain a réalisé un chiffre d'affaires équivalent à 4,5 milliards d'euros sur l'exercice 2009-10. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter