Des pains Jacquet cuits en un instant

|

DossierPainGril’, le petit pain rectangulaire de Jacquet à finir de cuire au grille-pain, convoite les tables en reprenant les codes du pain artisanal. Son atout : un réchauffage ultrarapide, en deux minutes chrono.

 

Du pain chaud et croustillant sans avoir besoin de passer chez le boulanger ni de faire chauffer son four pendant trente minutes. Voilà, en quelques mots, la promesse de PainGril’ de Jacquet, un petit pain rectangulaire étudié pour finir de cuire au grille-pain en deux minutes chrono. Ce lancement – le premier issu de la cellule innovation de Jacquet Brossard créée il y a environ deux ans – vise à créer un nouveau segment. « Cette offre propose la recette d’un pain de type baguette et une remise en oeuvre rapide. Ce côté chaud et croustillant du pain est important, car le consommateur y associe la fraîcheur du produit », résume Florence Pierron, responsable de la cellule innovation.

Ce mode de cuisson permet d’avoir un pain prêt beaucoup plus rapidement que le pain précuit au four, qui, entre le préchauffage et la cuisson, néces site vingt à trente minutes de délai et se révèle gourmand en énergie. Pour Jacquet, l’enjeu est de poursuivre le développement du pain industriel, qui reste toujours largement dans l’ombre du pain artisanal vendu en boulangerie, et de proposer une alternative au pain de mie à table, dont l’usage ne colle pas aux attentes d’un pain de remplacement.

 

Notre idée, c’est de retrouver l’authenticité du pain par le goût, et la modernité par la forme.

FLORENCE PIERRON, responsable de la cellule nnovation Jacquet Brossard


1 million de paquets vendus

Les célibataires et les couples sans enfants sont dans la cible, avec un usage large, puisque PainGril’ peut être consommé au petit déjeuner ou lors d’un repas classique, comme un produit de dépannage ou un pain à part entière. « Notre idée, c’est de retrouver l’authenticité du pain par le goût, et la modernité par la forme », poursuit Florence Pierron. Plusieurs brevets ont été déposés sur les scarifications (pour éviter le gonflement) ou encore sur la forme rectangulaire adaptée à tous les grillepain. Ce format permet par la même occasion de se différencier des classiques pains à finir de cuire, type baguette, un segment en recul où le principal argument de vente réside dans le prix bas.

Jacquet a également mis au point une recette sans huile de palme, en deux versions : nature (avec des petits pains à la farine de froment) et aux céréales, en attendant des extensions. Pour faciliter l’essai, l’accessoire indispensable qu’est le grille-pain (un appareil électroménager détenu par 80 % des consommateurs) n’a pas été négligé. Un partenariat a donc été signé avec Seb, leader du secteur, sous la forme de bons de réduction sur PainGril’ offerts lors de l’achat d’un appareil. En magasin, mille jours d’animations et dégustations ont été effectués, avec l’appui d’une vague de publicité télévisée, pour un résultat plus qu’encourageant. En sept mois, près de un million de paquets ont été vendus.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter