Des pesticides interdits en France retrouvés dans des lots de fraises… français et espagnols

|

Deux pesticides, l’endosulfan et le carbosulfan, interdits d’utilisation en France depuis 2005 et 2007 ont été retrouvés dans des échantillons de fraises françaises et espagnoles, suite à des tests menés par l'ONG Générations futures.

Fraises
Fraises© GNU Free Documentation License

L’ONG Générations futures a fait analyser une cinquantaine d’échantillons de fraises provenant d’Espagne et de France, vendus en Haute-Normandie et en Picardie. Sur ces lots, neuf d’entre eux ont révélés la présence de pesticides interdits en Europe depuis plusieurs années.

"Cette étude, il faut bien l'analyser. On ne peut que condamner l'usage de tels produits, mais plusieurs pistes d'explication sont possibles. (…) Cela jette le discrédit sur la profession alors qu'il y a des éléments qui demandent à être vérifiés", a déclaré le président de l'Association des organisations de producteurs nationale Fraise (AOPn Fraise), Xavier Masse.

Sur les neuf échantillons pollués, deux étaient français et contenaient de l’endosulfan, un insecticide prohibé en Europe depuis 2005 et deux autres, espagnols, ont révélés du carbosulfan, un insecticide interdits depuis 2007.

Xavier Masse, qui redoute que le discrédit soit jeté sur la profession, souhaite connaître les noms des lots incriminés. Il également expliqué que l’endosulfan était un insecticide qui se dégradait très difficilement dans la terre.

120.000 tonnes de fraises sont consommées chaque année en France. 50.000 tonnes proviennent d’exploitations françaises, qui comptent environ 1.000 producteurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message