Des présentoirs en carton pour le papier cadeau

Une mise en avant sur des modules cartonnés. Cette présentation sied à ce secteur dont la dimension affective et festive ne supporte pas une implantation bâclée.

L'an 1998 marque un tournant pour le merchandising du rayon papiers cadeau et carterie de fin d'année : « Pour la première fois, 80 % des distributeurs avec lesquels nous travaillons ont accepté notre proposition de présentoir en carton plutôt qu'en métal. L'an dernier, ils n'étaient que 20 % », se réjouit Jacqueline Cuisinier, directeur général de la société Jycé Carterie (135 MF de CA en 1998), qui revendique la première place en grande distribution avec 60 % de part de marché valeur et 1 160 implantations en GMS.

Au début de la saison, qui s'étale du 15 novembre au 15 janvier, Jycé a donc mis en place des modules en carton dur dans les tons dominants de rouge et vert qui « permettent de réaliser, à moindre coût, une présentation plus festive et plus lumineuse ».

Un marché porteur

À l'image du marché de la fête dont il fait partie intégrante, le secteur du papier cadeau, bolduc, cartes de Noël et autres mignonnettes est actuellement porteur et générateur d'achats d'impulsion. Aux distributeurs de ne pas rater le coche.

Un magasin d'environ 6 500 m2 se doit de proposer une offre large qui peut se présenter, à l'image de l'implantation préconisée par Jycé, sur 6 modules de 65 cm dont 3 dévolus aux cartes de Noël ou de fin d'année, 2 aux mignonnettes et papiers cadeau, le dernier aux bolducs, rubans et sacs d'emballage Avec, en rappel, 2 têtes de gondoles de papiers cadeau.

« Les consommateurs sont très attirés par les couleurs chatoyantes avec une inclinaison pour l'or et l'argent », constate-t-on chez Jycé, qui écoule chaque année 10 millions de rouleaux dont 80 % au cours des deux derniers mois de l'année. La tendance est aussi à l'augmentation de la place réservée au papier Kraft, dont les adeptes doublent depuis trois ans.

A noter aussi : le développement de « l'emballage à l'américaine » c'est-à-dire la présentation dans un sac cadeau, avec ou sans papier de soie. De même, depuis quatre ans, le secteur des étiquettes progresse au rythme de 30 % chaque année. Les Français soignent en effet de plus en plus la présentation de leurs cadeaux. Et l'an prochain, le dernier Noël du siècle, risque bien d'être celui de tous les excès. Chez Jycé, on prévoit carrément de doubler les ventes de cartes de fin d'année. Les linéaires se devront d'être à la hauteur !
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1608

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous