Des résultats mitigés pour Unilever au premier semestre 2015

|

Le chiffre d’affaires d’Unilever est en hausse de 12% au premier semestre 2015 mais son bénéficit net chute de 11%.

Le siège d'Unilever en France.
Le siège d'Unilever en France.© Augusto Da Silva-Graphix Images

Unilever voit le verre à moitié plein en soulignant que son chiffre d’affaires a augmenté de 12% au premier semestre 2015 par rapport à la même période en 2014 pour atteindre 27 milliards d’euros. Car dans le même temps, son bénéfice a chuté de 11%. « La demande reste faible et sur les marchés sur lesquels nous opérons, les volumes stagnent, reconnaît le groupe anglo-néerlandais dans un communiqué de presse. Sur les marchés émergents, la croissance est modérée et en Europe et Amérique du Nord, elle est négligeable. »

Croissance des volumes

L’hygiène-beauté est la plus grosse division d’Unilever avec un chiffre d’affaires de 9,9 milliards d’euros, suivi par l’alimentaire (6,4 milliards d’euros), les boissons (5,5 milliards d’euros) et les produits d’entretien (5,2 milliards d’euros). « Nous prévoyons une nouvelle année de croissance des volumes supérieure à celle de nos marchés, d'amélioration de la marge opérationnelle ajustée et de cash-flows vigoureux », a déclaré Paul Polman, CEO d’Unilever.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message