Marchés

Des salariés de Spanghero bloquent à nouveau des sites Lur Berri

|
Spanghero

Une trentaine de salariés de l'usine Spanghero de Castelnaudary, dans l'Aude, ont bloqué ce matin l'entrée des camions de deux sites appartenant à leur maison-mère, Lur Berri. Objectif : négocier de meilleures conditions de licenciement. C'est la troisième action en un mois que mènent les salariés contre des sociétés appartenant à Lur Berri. Au bout de quatre heures, les salariés ont été délogés par les gendarmes mobiles. Lur Berri propose une indemnité forfaitaire de 2000 euros quelle que soit l'ancienneté des 230 salariés alors que ces derniers demandent 1000 euros par année de présence. Spanghero, qui comptait 240 salariés avant le scandale de la viande chevaline, pourrait garder 60 salariés dans la transformation de la viande et 25 dans les plats cuisinés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter