Des salariés rassemblés près de l'Elysée pour défendre le travail le dimanche

|

LÉGISLATION - LOISTRAVAIL DOMINICAL Une centaine de salariés se sont rassemblés mercredi à Paris devant le théâtre Marigny, près de l'Elysée, pour défendre le travail dominical.

FO Dimanche

La plupart habillés d'un tee-shirt blanc proclamant "oui à l'ouverture le dimanche", côté poitrine, et "Yes week-end", dans le dos, les manifestants, majoritairement employés par les enseignes de bricolage Castorama et Leroy Merlin, revendiquaient "leur droit à travailler le dimanche".

"On veut sensibiliser le gouvernement à travailler à notre cause. Trois membres du collectif, qui réunit 47 magasins, ont pu avoir un accès à l'Elysée pour remettre trois de ces tee-shirts", a affirmé Emilie Montjanel, étudiante en Master de commerce et marketing.

Depuis cinq ans, la jeune femme travaille en alternance chez Castorama, "comme beaucoup d'étudiants", payée "sur une base de 150%" le dimanche, a-t-elle expliqué. 

Attaqué en justice par le syndicat FO pour "ouverture illégale le dimanche", Castorama, comme son concurrent Bricorama, réclament une modification de la législation.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message