Des traces d'anti-inflammatoires dans de la viande Auchan Portugal

|

L’association de défense des consommateurs portugais (Deco) vient de dévoiler la présence d’anti-inflammatoires dans de la viande de cheval trouvée dans des produits vendues sous la marque Polegar chez Auchan au Portugal.

Auchan Portugal

Cette information est la suite de celle donnée la semaine dernière, lorsque Deco annonçait la présence de viande de cheval dans des produits alimentaires au Portugal chez Auchan. Les deux produits incriminés étaient des hamburgers Auchan et dans les boulettes de viande Polegar. Des traces de viande de cheval avaient également été détectées dans des lasagnes vendues chez El Corte Inglés.

Risque sanitaire, selon l'association

Pour l’association Deco, cette découverte d’anti-inflammatoires dans les traces de viande de cheval représente un risque sanitaire: "Deco a détecté des anti-inflammatoires dans la viande de cheval retrouvée dans des produits alimentaires en vente au Portugal, ce qui peut impliquer un risque pour la santé publique dans la mesure où l'utilisation de ce type de médicaments pour des animaux destinés à la consommation humaine est illégale. L'anti-inflammatoire phénylbutazone a été détecté dans les échantillons de hamburger Auchan et dans les boulettes de viande Polegar qui, selon une première analyse, contenaient de l'ADN de cheval."Cependant, l'Autorité de sécurité alimentaire et économique(ASAE) portugaise dément ce risque dans un communiqué: "Les valeurs de résidus de phénylbutazone détectées sur deux échantillons, l'un de hamburgers et l'autre de boulettes sont infimes" et par conséquent "ne présentent pas de risque pour la santé publique."

Pas de risque pour la santé publique selon les autorités sanitaires portugaises.

Cependant on apprenait, en cours de journée que «les valeurs de résidus de phénylbutazone détectées sur deux échantillons, l'un de hamburgers et l'autre de boulettes sont infimes" et par conséquent "ne présentent pas de risque pour la santé publique", selon un communiqué de l'Autorité de sécurité alimentaire et économique(ASAE) portugaise.

Les produits déjà retirés des magasins

Auchan n’a pas encore réagit à cette annonce, mais avait déjà retiré de ses magasins les lots identifiés par Deco, tout en précisant qu’ils ne concernaient que le Portugal et un seul fournisseur.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter