Désenclavement : Bonne Maman veut prendre le train

|

La rédaction vous conseille

Andros (Mamie Nova, Bonne Maman...) veut désenclaver son usine de Biars-sur-Cère (Lot), en facilitant le transport jusqu'à sa future plate-forme logistique située à Brive (Corrèze), à une cinquantaine de kilomètres. Les deux sites disposent d'embranchements ferroviaires mais la voie les reliant est en mauvais état, avec une capacité de tonnage limitée. Une étude a été demandée à RFF par les collectivités locales (Régions Limousin, Midi-Pyrénées, Auvergne ; conseils généraux du Lot et de la Corrèze, agglomération de Brive), susceptibles d'aider financièrement le projet, afin de connaître la nature des travaux à réaliser sur la voie ferrée, leur coût et les délais. Autre écueil : le surcoût engendré pour Andros par le passage de la route au rail, qui viendrait s'ajouter au montant des travaux à réaliser sur la plate-forme de Brive, une ancienne usine de fabrication Jacob Delafon. Pour le réduire, l'entreprise pourrait acquérir son propre matériel ferroviaire (17 wagons, 2 locotracteurs) et exige la gratuité pendant vingt ans pour l'utilisation de la voie ferrée. Par ailleurs, les locaux libérés par la logistique à Biars seront utilisés pour de la production.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2237

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA