Trophées 2014 de l'innovation

Qui sont les champions de l'innovation en 2014 ? Retrouvez tous les gagnants des Trophées LSA 2014 de l'innovation, catégorie par catégorie : Alimentaire, Non alimentaire, Métiers et Personnalités de l'année. Découvrez également le meilleur de la soirée de remise de prix qui s'est tenue le 17 décembre 2014 Salle Wagram à Paris.

Design non alimentaire : le bac à glaçons de Carrefour qui sait se tenir

|

Dossier Avec son couvercle, le bac à glaçons, dessiné par les équipes de Carrefour, évite de mettre de l’eau partout. Il permet même de choisir entre deux tailles de glaçons.

LE GLAÇON CARREFOUR FRANCE
LE GLAÇON CARREFOUR FRANCE

Devinez comment s’appelle le bac à glaçons révolutionnaire de Carrefour ? La réponse est simple : c’est Le Glaçon. Le nom reste sobre, ma i s le concept est pourtant très novateur, car ce produit cumule les bonnes idées. Tout d’abord, il est équipé d’un couvercle amovible. Percé d’un trou, celui-ci permet de remplir le bac avec la juste quantité d’eau. Et, surtout, il permet d’éviter de renverser ladite eau en apportant le bac dans le compartiment à glace du réfrigérateur.

Autre avantage non négligeable, le couvercle évite que des miettes de pain ou des résidus alimentaires ne se déposent sur les glaçons lorsque vous viendrez fouiller dans le congélateur. Une fois retiré, ce fameux couvercle laisse apparaître le bac à proprement parler. Réalisé en matière plastique souple, il permet de démouler facilement les glaçons, mais aussi de choisir leur dimension, puisque chaque alvéole à glaçon est réglable, avec deux tailles possibles. En somme, Carrefour propose, selon ses propres mots, « d’être capable de faire des glaçons sans salir la cuisine même si on est maladroit. Un beau challenge à relever pour un prix accessible de 5,90 € ».

LES PLUS

  • Un prix très attractif
  • Un design attirant
  • Une promesse facilement compréhensible

Le premier de son genre

Ce bac ne vient pas d’achats en vrac, et n’a pas été repéré lors d’une foire ou d’un salon : il a été créé par les équipes de design internes propres à Carrefour. « C’est un produit universel, qui convient même à de jeunes enfants ou aux personnes âgées. On ne se mouille plus en faisant des glaçons, et on ne salit plus les lieux avec de l’eau. C’est un premier produit dans ce domaine, mais d’autres arrivent. Car, avec ce type d’articles, on fait venir le client dans le rayon », remarque Philippe Vahé, directeur du design produits chez Carrefour. Ce bac est vendu trois fois plus cher qu’un bac classique.

Mais cela ne l’empêche pas d’être numéro un des ventes de l’enseigne dans sa catégorie, à la fois en chiffre d’affaires et en quantité par rapport aux autres bacs distribués dans l’enseigne. « C’est une belle démonstration. Quand on est attentionné par rapport aux consommateurs, on peut créer de la valeur, et ils sont prêts à dépenser un peu plus. Il faut repenser cette notion de compétitivité hors prix », conclut Philippe Vahé. Ce dernier pilote une équipe de designers ayant pour mission de redonner de l’attractivité aux produits non alimentaires « made in Carrefour ».

C’est un produit universel, qui convient même à de jeunes enfants ou aux personnes âgées. On ne se mouille plus en faisant des glaçons, et on ne salit plus les lieux avec de l’eau.

Philippe Vahé, directeur du design produits chez Carrefour

Lancement Juillet 2014

PVI 5,90 €

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter