Desigual fait scandale

|
Desigual, qui avait déjà créé la polémique en 2006 avec un spot faisant l’apologie de la promotion canapé, persiste et signe dans la provocation.
Desigual, qui avait déjà créé la polémique en 2006 avec un spot faisant l’apologie de la promotion canapé, persiste et signe dans la provocation.

Irresponsable, inconsciente, scandaleuse, dégradante pour l’image de la femme ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que la publicité de Desigual diffusée en Espagne, le 1er mai à l’occasion de la fête des Mères, a fait l’unanimité… contre elle. Alors que se prépare dans le pays une loi anti-IVG, associations, politiques et internautes sont montés immédiatement au créneau pour dénoncer ce spot, baptisé « Tu choisis ». L’objet de la polémique ? Une vidéo dans laquelle on voit le mannequin Isabel Canete s’amuser à se faire un ventre de femme enceinte avec un coussin avant de percer, avec un brin de malice, ses préservatifs. Malgré des pétitions et un appel au boycott, la marque persiste et signe. « Cette campagne est fidèle à notre philosophie transgressive. C’est une invitation au rêve, à lutter pour ce que nous voulons et à prendre nos propres décisions », a déclaré un porte-parole à « El Mundo ». Quitte à oublier au passage la volonté du père, mais aussi et surtout l’autre fonction du préservatif, seul moyen de protection contre les MST et notamment le sida, qui, rappelons-le, fait encore de nombreux morts chaque année. Pas vraiment de quoi faire rêver qui que ce soit, pas même les clientes Desigual ! 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2320

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous