Deux repreneurs potentiels pour La Redoute

|

La vente de La Redoute se précise. Cela dit, depuis le temps que PPR, devenu Kering, entend s'en « débarrasser »... Deux repreneurs potentiels se seraient fait connaître. À savoir Altarea, gestionnaire de centres commerciaux qui a racheté Rue du Commerce fin 2011, et Opcapita, fonds britannique repreneur de Comet en 2011. Deux solutions, avancées par le magazine Challenges, qui auraient du sens.

Pour Altarea, d'abord, qui se définit comme une foncière multicanal et qui reconnaît « regarder le dossier comme d'autres », ce serait dans la droite ligne du rachat de Rue du Commerce, une manière de consolider son pôle e-commerce. Quant à Opcapita, spécialisée dans le rachat d'entreprises en péril, elle serait parfaitement dans son domaine... Car La Redoute va mal.

Certes, avec encore 1,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2012, mais avec des ventes en chute de 10% et, surtout, des pertes cumulées, depuis plusieurs années, de plusieurs dizaines de millions d'euros. D'ailleurs, pour prendre le contrôle de La Redoute, Altarea comme Opcapita réclameraient à Kering de... mettre la main à la poche. Une vente « inversée », en somme, où l'on verrait le vendeur mettre sur la table aux alentours de 150 millions d'euros pour concrétiser la transaction.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2291

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous