Marchés

Deux scenarii possibles pour Spanghero

|

Deux projets de reprise ont été déposés concernant la firme du sud ouest Spanghero, éclaboussée par le scandale de la viande de cheval dans des plats étiquetés à base de boeuf. Les deux issues prévoient au mieux le maintien de 100 des 240 emplois.

Spanghero

L'une des propositions de reprise implique Laurent Spanghero, qui a fondé l'entreprise avant de la vendre en 2009 à la coopérative basque Lur Berri. Ce membre de la célèbre fratrie de rugbymen, a indiquéqu'il acceptait d'être dans le tour de table constitué autour d'un homme d'affaires montpelliérain, Laurent Gérard.

Leur projet sauverait une centaine d'emplois dans les deux activités de l'entreprise: les plats cuisinés et la transformation de la viande, soit les deux spécialités de l’entreprise de Castelnaudary (Aude).

Les salariés portent le deuxième projet de reprise

Le second dossier est présenté par les salariés et prévoit le maintien d'une soixantaine d'emplois dans un premier temps. D'autres candidats peuvent encore se manifester jusqu'à ce vendredi 24 mai.

Spanghero est aux abois depuis qu'elle a été désignée, mi-février, comme un responsable primordial du scandale européen de la viande de cheval. L'entreprise est en redressemnt judiciaire depuis la mi-avril.

Spanghero est surtout spécialisée dans la transformation de viande et la fabrication de plats préparés. Mais c'est dans le cadre de son activité mineure de négoce de viande qu'elle est accusée d'avoir sciemment revendu du cheval à la place de boeuf à des entreprises produisant elles-mêmes des plats cuisinés pour de grandes marques ou de grands distributeurs.

Un plan social sera divulgué le 28 mai, pour favoriser une reprise.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA