Deux sites de France Champignon bloqués par une grève

|

L’annonce de la fermeture du site de France Champignon de Beaufort en Vallée dans le Maine et Loire (49), qui emploie 150 salariés a entraîné un mouvement social et le blocage du site voisin de Longué. Les salariés réclament le maintien du site , et  une prime de 50 000 euros pour les départs contraints, de l’ordre de 90 emplois pour la première vague en mai et juin, une autre étant prévue en 2011. France Champignon, qui réalise 212 millions de chiffre d’affaires avec 1300 salariés, numéro 2 mondial du secteur, a été repris récemment par le groupe nordiste Bonduelle à Butler Capital, pour un montant d’une centaine de millions d’euros rémunérés en actions Bonduelle. Butler à investi lourdement dans de nouvelles champignonnières, délaissant les caves ancestrales.   

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter