Deux syndicats de Carrefour s'attendent à des suppressions d'emploi de 3000 à 5000 personnes

|
SERGE CORFA , secrétaire CFDT COMMERCE
SERGE CORFA , secrétaire CFDT COMMERCE© DR

La rumeur enfle depuis quelques semaines et à quelques jours du deuxième tour de l'élection présidentielle et d'un comité de groupe prévu le 10 mai en présence de Georges Plassat, le nouveau patron de Carrefour depuis le 2 avril, deux syndicats se lâchent. "Nous avons la certitude qu'il y aura 3 à 4000 suppressions d'emploi", indique le 28 avril sur le blog du syndicat Dejan Terglav, secrétaire fédéral en charge du commerce pour F.O, premier syndicat représenté chez Carrefour avec 43% de représentativité. Une manière de mettre la pression sur la nouvelle direction en dévoilant des chiffres avant l'élection présidentielle, alors que la rumeur veut que les entreprises gardent dans leurs cartons les plans sociaux prévus jusqu'au 7 mai... Serge Corfa, délégué CFDT (deuxième syndicat avec 25% de représentativité), confirme à LSA: "les chiffres donnés par F.O sont même sous-estimés, il y en aurait 5000". Sur quoi se basent ces déclarations? "Nous avons des remontées de cadres supérieurs syndiqués qui ont vu des notes écrites, des plans", note Dejan Terglav. "Nous n'avons aucune information officielle, mais nous avons plein de preuves, renchérit Serge Corfa. Le directeur d'un magasin de 300 personnes a réuni les délégués syndicaux en leur disant que 30 postes seraient supprimés. C'est au coup par coup, en catimini, et cela leur évite de faire un plan social pour l'instant". Les syndicats dénoncent justement le manque de mesures d'accompagnement pour des départs éparpillés dans 200 hypermarchés. Les sièges pourraient être également touchés. "Le turn-over ne suffira pas à absorber ces départs", conclut Serge Corfa. Les syndicats estiment que 10 000 emplois ont disparu en trois ans, entre 2008 et 2011. La branche des hypermarchés emploie 112 000 personnes aujourd'hui, contre plus de 120 000 il y a quatre ans.

1 commentaire

Fred

02/05/2012 09h40 - Fred

Le variable d'ajustement à la George passât !!!! Ce n'est que le début d'une misère sociale annoncée

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA