Deux tiers des Français achèteraient volontiers un jouet "made in France"

|

Selon la onzième édition du baromètre de Noël de La Grande Récré, deux tiers des Français disent qu'ils achèteraient plus volontiers un jouet fabriqué en France. Une bonne nouvelle alors que l'Association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF) vient d'achever son opération de mise en avant des produits conçus et fabriqués dans l'Hexagone réalisée en partenariat avec plusieurs enseignes spécialistes du jouet.

Selon le baromètre de La Grande Récré, 65% des Français déclarent acheter plus volontiers des jouets fabriqués en France, à l'instar de la célèbre Sophie la Girafe de Vulli.
Selon le baromètre de La Grande Récré, 65% des Français déclarent acheter plus volontiers des jouets fabriqués en France, à l'instar de la célèbre Sophie la Girafe de Vulli.© Vulli

"Achetez-vous plus volontiers un jouet fabriqué en France" ? A cette question, posée à un échantillon de 2032 clients de la Grande Récré interrogés en ligne entre le 22 et le 27 octobre 2015, 65% des sondés ont répondu favorablement. Un résultat fort encourageant pour les acteurs hexagonaux du jouet qui, réunis au sein de l'Association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF), viennent d'achever une opération de mise en avant de leurs produits dans les magasins spécialistes.

Engouement pour le "made in France"

"A La Grande Récré nous commercialisons des produits fabriqués en France depuis toujours. Nous constatons depuis 5 ans un engouement plus prononcé pour ces jouets de la part de nos clients. L’actualité forte autour du « Fabriqué en France », relayée par les médias et fortement mise en avant par les magasins spécialistes, a permis une sensibilisation des familles et une mise en avant des marques françaises, ce qui favorisent leur attractivité", explique Franck Mathais, directeur du département consommation de La Grande Récré. 

Reste à savoir si les jouets tricolores parviendront à se hisser en bonne place sur la liste du Père Noël, bien souvent suivie à la lettre par les parents en quête de cadeaux à glisser sous le sapin. Un obstacle surmontable pour Alain Ingberg, vice-président de l'ACFJF : "Dès la Toussaint, les parents et grands-parents commencent à prospecter pour les cadeaux de Noël. Et même si l'enfant a inscrit tel ou tel jouet sur sa liste, les parents achètent souvent des cadeaux complémentaires... Et ils sont de plus en plus sensibles au made in France."

Confirmation avec Franck Mathais qui pointe une hausse des ventes de ces produits : "Nous constatons une dynamique des ventes des produits fabriqués en France dont nous estimons que la part de marché a cru de +1% au cours des 5 dernières années, pour atteindre 7% en 2014." Un autre résultat fort encourageant !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message