Marchés

Deuxième service pour Ratatouille

|

Lancement - Six mois après sa sortie en salles, le dernier film de Disney/Pixar débarque en vidéo le 1er février, soutenu par un plan marketing déployé dans l'univers de la cuisine. Au menu : partenariats avec des entreprises de l'agroalimentaire et ustensiles de cuisine en cadeau.

Que se passe-t-il lorsque le plus gros carton de l'année 2007 au cinéma sort en DVD ? La réponse n'est pas vraiment une surprise, surtout lorsqu'il est question de Disney. Il s'agit, bien sûr, du plus gros lancement de l'année 2008 en DVD. Le 1er février prochain, les rats déboulent en force dans les rayons des hypermarchés. Disney a prévu une mise en place de pas moins de 1,2 million de DVD. Un lot que l'éditeur espère vendre d'ici au mois de mai, avant d'en fournir davantage. « Au total, nous tablons sur un potentiel compris entre 1,6 et 2 millions de films vendus sur l'ensemble de vie du DVD », estime Daniel-Georges Lévi, président de Walt Disney Studios Home Entertainment France. Soit un potentiel bien supérieur aux deux derniers films Disney créés par le studio Pixar. Un an après leur lancement, les DVD des « Indestructibles » et de « Cars » plafonnaient respectivement à 750 000 et 730 000 exemplaires vendus.

Très loin des objectifs ambitieux de Disney pour « Ratatouille ». Mais ces deux films n'avaient pas attiré autant de spectateurs en salles que le héros du dernier Pixar, un jeune rat fan de cuisine, qui préfère le guide Michelin et Alain Ducasse aux égouts de la capitale. « Ratatouille » a en effet attiré, depuis août dernier, près de 7,8 millions de spectateurs, contre « seulement » 5,7 millions pour « Les Indestructibles » et 2 millions pour « Cars ». Mais les entrées de films en salles ne permettent pas de prévoir avec précision les ventes de DVD. Pour preuve, le « taux de transformation » (soit le nombre de spectateurs divisé par le nombre de DVD vendus) de « Cars » est de 35 %, contre tout juste 13 % pour « Les Indestructibles ». « Le premier était sorti un 13 décembre et nous avions profité des achats de Noël », explique Daniel-Georges Lévi.

4 millions d'euros de budget publicitaire

Ce ne sera pas le cas pour « Ratatouille » qui n'était pas sous les sapins le 25 décembre dernier. Pour cela, le film aurait dû sortir en salles en juin 2007, la réglementation française interdisant aux éditeurs de lancer leurs DVD moins de six mois après la sortie du film en salles. Une fenêtre que les éditeurs souhaiteraient voir réduite à quatre mois.

Mais si « Ratatouille » a raté la ruée des consommateurs de Noël, Disney va mettre les moyens pour leur rappeler la sortie du DVD. Un budget média et communication de 4 millions d'euros brut, soit 50 % de plus que pour le lancement du dernier blockbuster de Disney, « Pirates des Caraïbes 3 », sorti en novembre 2007. Au programme : rotation lourde sur les écrans publicitaires de TF1 et M6 depuis le 25 janvier dernier et jusqu'au 17 février prochain, bannières sur les sites internet Yahoo !, MSN et Allociné, et pages de pub dans la presse télé et jeunesse. Une flotte de 600 automobiles Smart aux couleurs du héros du film sillonnera aussi la France jusqu'au 29 février. Plus surprenant : l'éditeur a noué des partenariats avec des sociétés agroalimentaires pour organiser les traditionnelles opérations de jeux-concours.

Les producteurs de fruits et légumes Priméale et Dole, ainsi que le distributeur de viandes Bigard et la société Nestlé, feront gagner DVD, affiches de cinéma, voire même des équipements Full HD. « Nous avons voulu, tant dans la promotion sur le lieu de vente que dans les partenariats, rester dans l'univers de la cuisine de " Ratatouille " », reconnaît le président Walt Disney Studios Home Entertainment. Idem avec la distribution, où chaque client ayant réservé le DVD se verra offrir un ustensile de cuisine : un minuteur chez Carrefour, une manique chez Casino ou encore des sets de table chez Leclerc. Étonnante mise en bouche avant le plat de résistance, le 1er février.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message