Développement durable : Procter & Gamble se fixe de nouveaux engagements pour 2030

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans une démarche d’amélioration en continu, Procter & Gamble s’est fixé de nouveaux objectifs en matière de développement durable à atteindre d’ici 2030.

© P&G

Le salon Sustainable Brands qui se tient à Paris jusqu’à demain 25 avril a été l’occasion pour Procter & Gamble (P&G) de présenter ses nouveaux objectifs en matière de développement durable à atteindre d’ici 2030. « Aujourd’hui, les consommateurs ne veulent plus choisir entre performance et développement durable. Ils attendent des marques qu’elles adoptent des mesures significatives afin de répondre à l’un des enjeux les plus complexes auquel le monde est confronté », explique Marc Pritchard, directeur des marques chez P&G.

Consommer moins

Tout d’abord, P&G s’engage à réduire sa consommation de plastique. En Europe, d’ici 2025, les marques d’entretien de P&G (Ariel, Lenor…) ont pour ambition de réduire de 30 % l’utilisation de plastique dans leurs emballages. Cela aidera notamment le leader des lessives Ariel à atteindre son objectif pour 2030 de réduire de 50 % la consommation des principales ressources : plastique vierge pour le conditionnement donc mais aussi l’eau et l’énergie utilisées pendant sa fabrication. Du côté de Pampers, l’objectif est de réduire de 30 % la quantité des matériaux nécessaires pour concevoir les couches pour bébé. La marque rappelle qu’elle a déjà réduit de 18 % le poids de chaque couche au cours des 3 dernières années, « grâce à l’innovation et à l’utilisation de matériaux plus performants ».

Protéger la biodiversité

Au travers de ses produits capillaires Herbal Essence est la première marque de soins capillaires dont les extraits de plantes ont été certifiés par les Jardins royaux botaniques de Kew. « Cette institution a autorité dans l’univers du végétal et est l’endroit où la biodiversité est la plus importante au monde avec une collection qui regroupe plus de 8,5 millions de spécimen botaniques, explique-t-on chez P&G. Les shampooings et après-shampooings Herbal Essences pure : renew sont composés à plus de 90% d'ingrédients d'origine naturelle et d’extraits de plantes dont la qualité a été vérifiée par les scientifiques de Kew. » En Europe, les produits capillaires Herbal Essences sont produits dans l’usine de Blois de P&G où l’électricité provient à 100% de source renouvelable et où aucun déchet n’est mis en décharge.

Recycler

Pampers souhaite être pionnier dans le recyclage de toutes les couches et lingettes et compte bien le faire avant 2030. Une usine de recyclage pilote fonctionne depuis 1,5 an en Italie, un test est aussi en cours à Amsterdam. Un troisième projet devrait voir le jour d’ici 2021.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA