Développement : Eugène Perma tient tête aux géants

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Didier Martin, PDG d'Eugène Perma, ferme partisan du made in France.
Didier Martin, PDG d'Eugène Perma, ferme partisan du made in France.© DR

Fort d'un chiffre d'affaires en hausse de 3% pour 2011, à 105 millions d'euros, le groupe indépendant Eugène Perma, spécialiste du capillaire, tente, à son échelle, de dynamiser son secteur et de faire face aux plus grands groupes. Avec sa seule usine, implantée à Reims (Marne), le groupe, toujours partisan du made in France, investira deux millions d'euros dans une nouvelle ligne de production. Un outil flambant neuf pour atteindre les 40 millions d'unités de vente par an d'ici à 2014 - le groupe tourne actuellement à 30 millions. Et accroître ainsi son potentiel d'exportation, qui représente 40% de ses volumes. Pour faire face à la concurrence, très active sur le secteur des capillaires, et notamment de la coloration, Eugène Perma a revu toute l'identité visuelle de sa marque phare, Pétrole Hahn, ainsi que ses packagings. « Le grand lancement concurrent qui a eu lieu cette année est pour nous une opportunité », révèle Didier Martin, président et unique propriétaire du groupe. Détenant 50% de part de marché sur le segment homme, il prédit : « la catégorie va croître, et nous avec ! » La marque lance ce mois-ci la première coloration mousse pour homme.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2233

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA