Développement : Go Sport mise sur la franchise et l'e-commerce

|
Loïc Le Borgne, DG Go Sport
Loïc Le Borgne, DG Go Sport

Se développer tout en accélérant la chasse aux coûts, c'est l'exercice auquel compte s'astreindre le nouveau directeur général de Go Sport, Loïc Le Borgne, ex-Auchan et Kiabi. Arrivé en juillet 2012, il a hérité d'une situation financière difficile qu'il a détaillée vendredi 15 février, à Paris. La perte nette du numéro trois français du sport (675,6 M € de CA) s'est en effet creusée en 2012 pour atteindre 21,9 M €. Et si le résultat d'exploitation s'est amélioré au cours du second semestre, c'est grâce aux économies sur les frais de personnel et aux efforts de diminution des démarques engagés durant cette période. Des efforts qui vont se poursuivre car Loïc Le Borgne défend un plan d'action 2013 nécessitant « peu d'investissements ». L'accent est mis sur la montée en puissance du site GoSport.fr qui proposera l'ensemble de l'offre de l'enseigne fin 2013 contre un quart à ce jour (4 500 références), mais aussi de la franchise en France. Trois nouveaux magasins ouvriront sous ce modèle en 2013, après trois tests «positifs » l'an dernier. Même stratégie pour Courir qui peaufine sa franchise, attendue pour 2014, et le lancement d'un site marchand pour 2015. Go Sport chiffre entre 50 et 70 unités son parc de magasins franchisés en France (avec un investissement de près de 400 000 € pour le franchisé) et à une centaine celui de Courir (120 000 €). Enfin, Loïc Le Borgne espère étoffer le volume d'achats - « 400 M € environ » - de la centrale d'achats qu'il partage avec l'autrichien Hervis et le français Twinner en accueillant de nouvelles marques, voire de nouveaux distributeurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2262

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message